• Une vieille voiture et des souvenirs

     

    Ben j'ai retrouvé la photo en couleur de la titine fleurie de Nounou.......

    1971.......

    (La bonne couleur c'est rouge , l'ombre l'a fait bordeaux ....(

    C'est le temps où Georges Moustaki , chantait en français  la chanson lancinante de Joan Baez "here's to you "

    en souvenir de Sacco et Vanzetti...

    " Maintenant Nicolas et Bart 

    Vous dormez au fond de nos coeurs

    Vous étiez tous seuls dans la mort

    Mais par Elle vous vaincrez"...

    C'était le temps où les jeunes clamaient 'Faites l'Amour pas la guerre

    et aussi "paix au Vietnam

    ils portaient  des cheveux longs, et des jupes courtes , ou des cheveux courts et des robes longues

    cotonnades légéres et pantalons pattes d'elephant.....

     

     

    Ils mettaient des fleurs dans les cheveux ,sur leurs vétements  aux motifs psychédéliques , sur les voitures ...

    le 5 avril avait été publié le manifeste des " 343 salopes "  revendiquant le droit de l'avortement 

    le 6 novembre , 6000 personnes manifestaient  contre l'extension d'un camp militaire au Larzac....

    les adeptes d'une nouvelle façon de vivre , anti consommation et  respect en premier de la nature voyaient le jour ....

    qui s'en souvient ?   

     

    « Jean COCTEAU et St BLAISE des SIMPLES !Le peseur d'âme .... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Juillet à 16:01

    J'étais jeune mais je m'en souviens très bien, sacrée époque.

    Plaisir de revoir les anciennes voitures en plus, grosse nostalgie.

    En parlant de Here's to you , https://www.youtube.com/watch?v=vp420cZZ0c4

    Une fabuleuse version dirigée par Ennio Morricone lui même . A partir de 3'10" j'ai carrément des frissons.

      • Lundi 1er Juillet à 16:17

        Daf 33 automatique......ma première voiture . que de  plaisirs elle m'a donnée.......et de soucis . Elle ne supportait pas le super que je pensais bien faire en l'utilisant . Cela lui provoquer des pannes par évaporation et il fallait attendre que le circuit refroidisse pour redémarrer.. ..

        ----

        Ah oui, mon dieu cette version, fabuleuse ..... des frissons , oh oui !  et toute la salle qui se léve et applaudit .....

        de toute façon cette chanson me provoque toujours beaucoup d'émotion et des frissons par son coté répétitif qui va en s'intensifiant ......

        Oui , elle fut bréve, hélas, mais ce fut une sacrée belle époque pour les jeunes que nous étions qui révions d'un monde de paix ....... 

      • Jean Marc
        Lundi 1er Juillet à 16:22
        L'utilisation des voix féminines et masculines dans la progression est un petit bijou

        Ah oui les daf, souvenirs
      • Mardi 2 Juillet à 11:43

        Ah le chœur ... Frissons ! Merci jean-Marc !

      • Mardi 2 Juillet à 14:19

        Une émotion folle dans ce titre, quelle puissance et quelle finesse à la fois.

        le cadre de Venise, le jour de l'anniversaire de Morricone et la beauté de ce chant lancinant.

        J'avais acheté le cd qui a une puissance incroyable mais le visuel est splendide.

        Tout le disque est réellement magnifique mais sur ce titre, la barre est mise très très haut , je trouve, on côtoie les étoiles, il y a un réel travail de recherche dans l'utilisation des vois des femmes et des hommes..

      • Mardi 2 Juillet à 14:34

        Je suis justement entrain de le regarder / écouter à nouveau .

        Oui le cadre fabuleux de Venise , le visuel est splendide 

        Bouleversée par l'immédiat et les souvenirs qui affluent .

        Il y a aussi la balade De Sacco et Vanzetti par Joan Baez et la pureté , de sa voix, sa beauté .... vraiment l'icone de cette époque là.

        traduction de la balade  

      • Mardi 2 Juillet à 15:53

        Merci pour Joan Baez que j'adore et que j'ai eu le privilège d'entendre dans une salle très intimiste.

        Très beau titre

    2
    Lundi 1er Juillet à 16:43

    Je m'en souviens bien pour l'avoir vécue : 70 /73, je garde un souvenir extraordinaire de ces années -là . Toute ma culture littéraire et politique vient de là , , même s'il a fallu trier après. J'étais étudiante à Caen , fac restée très d'avant garde. 1971, j'ai découvert le féminisme et pour moi qui avait eu 2 enfants en 11 mois , le manifeste des 343 salopes était une révolution et j'étais prête à tout pour le droit à l'avortement . Je suis restée marquée pour toujours par ces combats , la plaidoirie de Gisèle Halimi  au procès de Bobigny devrait être connue de toutes les jeunes filles qui ne savent même pas ce qu'elles lui doivent. Je l'ai réentendue le 15 juin dans le spectacle magistral  de Richard Berry " Plaidoiries" et, même presque 50 ans après,  les 1300 spectateurs étaient figés dans les gradins par la force des propos . Je suis persuadée que sans cette plaidoirie, l'année suivante, Simone Veil n'aurait pas fait passer sa loi. 

    Here's to you reste aussi une chanson culte pour moi  . Merci à Jean-marc pour cette version émouvante .

      • Lundi 1er Juillet à 18:53

        Oh j'avais commencé bien plus tôt ... Il est vrai que fille dans un milieu méridional/matcho ( redondance le matcho avec méridional ) ce n'était pas étonnant . La cuisine parce que tu es une fille , très peu pour moi , adolescente déja MLF même si le terme n'existait pas encore  et j'ai choisit un métier réservé aux hommes à l'époque , en devant me battre pour le réaliser . A 16 ans , je révais de partir vivre dans un kibboutz  en regardant béate d'admiration le film " Exodus".....

        68 j'étais fin préte.....et oui tous ces combats je les ai soutenus , pas pour moi mais pour les autres .

        Ah Giséle Halimi ! J'ai lu tous ses livres . Oui , le procés de Bobigny, je m'en souviens encore .

        Mais je pense que c'est surtout grâce au docteur Pierre Simon que nous devons la loi Veil .  

        Un homme d'exception .

        Oui , très émouvante cette version.

        Caresses aux fées 

      • Lundi 1er Juillet à 20:04

        Beaucoup ne réalisent pas aujourd'hui le chemin parcouru. Et pourtant j'ai l'impression que tout reste tellement fragile.

      • Lundi 1er Juillet à 20:41

        oh oui . Trés fragile

      • Mardi 2 Juillet à 17:50

        Beaucoup plus fragile qu'on ne pense , il n'y a qu'à voir ce qui se passe aux US par exemple . 

        En 1967, je suis partie avec mes 2 petites de 2 et 3 ans en coopération culturelle au Maroc pour 3 ans , c'était la seule façon pour leur père d'échapper au service militaire . Nous sommes rentrés en 70 et là j'ai repris mes études et ma vie de militante a commencé pour ne plus s'arrêter . Caen 1972 : un autre grand souvenir: les obsèques de Pierre Overney , une manif monstre à Caen , chargé par les CRS : les 1ers accrochages idéologiques avec mon ex ... Un vrai séisme pour moi ces années-là !

    3
    TICARAMEL2
    Lundi 1er Juillet à 17:25

    Bonjour parrain: c'était le temps des hyppis de san franscico, de bové dans le larzac,et des jeunes filles et garçons les fleurs dans les cheveux,croyants à un idéal de faire des fromages de chèvre,il en reste quoi à part une chanson,carésses parrain bisous à ta nounou et papounet   cool

      • Lundi 1er Juillet à 19:12

        Pour Nounou , Il reste le souvenir de beaux rêves de jeunesse réalisés , la rupture avec les idées à la c.n du quand dira-t-on  !

        l'aboutissement de ces combats .........

        Une fille ayant son permis de conduire à 25 ans en ces temps là , c'était à faire avaler le ratelier aux matchos . 

        toutes les épouses de nos copains qui ont mon âge ou celui de GM  ne l'ont pas, parce que conduire une voiture c'était purement masculin .

        oh quel plaisir toutes ces petites victoires comme pouvoir aller travailler en pantalon , fumer à la terrasse d'un café , voyager en toute liberté .......

        Avoir fait sauter des verrous, des tabous ........

        et devenir folle de rage de voir que ce peut être remis en cause !

        Une bien belle aventure ....

        et le plaisir d'y avoir participé, de l'avoir vécu !

        Bisous 

    4
    Mardi 2 Juillet à 00:15
    Dani & ses Chats (P)
    Je m'en souviens aussi.
    Quelle belle époque.
    Toute ma jeunesse.
    En 70 j'avais 16 ans.
    "ma mère m'a dit Antoine fais-toi couper les cheveux"
    ;-)
    Auto-stop pour aller à la plage :-)
    À côté de ça, nous élevions nos enfants dans le droit chemin.
    Les maxi-manteaux, les robes longues, les pantalons pattes d'éléphants ^_^
    Pleins de bracelets, entre autre avec des perles en bois.
    Ou en cuir.
    La suédine, etc.
    Pour les garçons les coupes à la Julien Clerc ;-)
    Le père de mon fils avait les cheveux un peu longs.
    C'était beau car nous étions nickel, très propres.
    Que le monde a changé depuis...
    La titine à fleurs était très chouette et dans le vent !
    Biz
      • Mardi 2 Juillet à 10:15

        Quelques annnées de plus pour moi et c'est l'homme de cette vie là  qui avait les cheveux mi-longs .. ah j'ai eu aussi la coupe qu'on appelait 'afro'  .....courte et toute bouclée bouclée.....

        Nous étions effectivement très propres et nickels même si nous disions par dérision à ceux qui nous critiquaient  "  Nous avons les pieds sales mais le coeur propre ...."

        les maquillages aussi , les yeux égyptiens........

        oh oui aussi les colliers de perles en bois multicolores ,les robes longues hindous ,.les bracelets multiples , les grandes boucles d'oreilles ....... j'en ai gardé le gout et en porte toujours..

        J'en ai gardé aussi le réve des voyages

        et 10 ans après Israél c'est du Tibet dont je révais en lisant Alexandra David Neel.....Israel et le kibboutz je l'ai réalisé ( même si ce fut très court ) ..... Le Tibet ....

        je l'ai vu comme si j'y étais ,grace à un diapo qu'en a fait le mari d'une copine  qui y est allé plusieurs fois .......

        J'ai aussi assisté 15 ans plus tard à l'une des premières conférences du Dalai Lama ...C'était au palais des sports à Paris , en 1985 , il me semble.....nous avons très vite étés à 50 cm au dessus de nos siéges.....

        Qui n'a pas vécu cette période , ne l'a pas adoptée ne peut pas comprendre ce que ce fut ....

        Un magnifique rêve qui voulait faire changer le monde .... mais pas dans le sens où il est allé .

        En parler pour que les petits enfants sachent .......que la jeunesse de leurs  Grands Parents étaient faite de  beaux rêves .

         

        Bises

    5
    Mardi 2 Juillet à 11:38

    Ah, Here's to you, les jupes longues, les pattes d'éléphant, les sous-pulls à col roulé qui vous collaient à la peau, si je m'en souviens, c 'était un pur bonheur, maman et moi nous allions au cinéma ensemble par les rues De Valence, habillées pareil d'une jupe longue à grosse fleurs qu'elle avait confectionnées, quel temps heureux ... Merci Nounou ♥♥♥.

      • Mardi 2 Juillet à 14:06

        Tu l'as dit ! quel temps heureux .

        Heureuse qu'il y en ait encore pour s'en souvenir , même si jeune à l'époque .

        Bises



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :