• Un ti tour à Arnaud de Villeneuve / Lapeyronnie

     

    Houhou  , Rouky ....... Tu nous continue les mésaventures de Tonton Nantais que je puisse moi continuer sur Marseille !

    C'est bon ! Mon neveu . D'autant que je l'ai pas encore raconté , mais je m'en souviens comme si c'était hier ...

    Finalement après une sacrée batterie d'examens et de surveillance , ben le frérot à ma Mienne , ta Nounou , a été extrait de sa bulle aseptisée et mis dans une jolie et agréable chambre avec toujours belle vue sur l'étang de Thau....

    Nounou bien sur ne lâchant pas son frangin d'une semelle apprend donc un soir que le lendemain le Tonton Nantais partait en ambulance à Arnaud de Villeneuve / Lapeyronnie les deux chu étant fréres jumeaux à Montpellier pour subir un examen où une sonde partant d'une artére de l'aine allait se balader dans son corps à explorer ce qui pouvait ne pas aller chez lui.....

    La journée  se passe sans nouvelles, 18 h , 19 h . Toujours pas de retour !

    L'angoisse  commençant à monter comme la température en pleine canicule .....

    Etait il hospitalisé en cardiologie à Lapeyronie , CHU montpelliérain 

    Sur  le coup de 20 h après un certain nombre d'appels à Séte , la réceptionniste répond à Nounou :

    " Ah mais il est plus dans ce service, il est en orthopédie " !

    Nounou se fait répéter deux fois pendant que GM s'écrie !

    "C'est  pas possible ils l'ont fait tomber du brancard dans l'escalier et il s'est cassé une jambe !" 

    Et  enfin Le frangin au bout du fil, grimpé au plafond qui explique qu'alors qu'il peut pas plier la jambe et même doit la garder allongée vu l'examen qu'on lui a fait   , Séte lui a envoyé un taxi pour le rapatrier . Taxi dans lequel il pouvait pas entrer la jambe puisqu'il pouvait pas la plier  .......

    finalement une ambulance est allée le chercher , mais vu que sa chambre était retenue jusqu'à 18 h , ben le Tonton, on s'attendait pas à Séte qu'il y revienne   et en cherchant dans tous les coins, on a finit par lui dénicher une chambre au service d'orthopédie !

    et c'est alors que son retour à Nantes  a été envisagée .... en avion sanitaire , bien sur ! et depuis Montpellier , re-bien sur !

    Mais voilà :  vu qu'il avait pas ses papiers sur lui , il a fallut que GM et Nounou repartent à Lapeyronie qui jouxte Arnaud de Villeneuve à Montpellier porter ses papiers pour faire son entrée et sa sortie et régler le petit chouya de téléphone .....

    Nounou appelle d'abord la réception pour savoir ce qu'il fallait qu'elle leur porte , le note soigneusement , passe chez Mémé , récupérer le tout et les voilà partis à  Montpellier . Faut savoir que chaque visite à Lapeyronie / Arnaud de Villeneuve c'est 120 bornes minimum !

    Arrivés à l'hosto , ticket d'attente pris , ils ont attendus un temps certain et la premiére chose qu'on lui demande à Nounou  c'est la carte d'identité du Frérot ! la seule chose qu'elle avait pas prit puisqu'on lui avait pas dit au téléphone ...

    La réceptionniste voulant rien savoir, GM a commencé à donner de la voix disant qu'il était hors de question de faire encore 120 bornes etc...

    Finalement il a été convenu que Nounou l'enverrai scannée ...

    et le rapatriement est décidé pour le lendemain , sauf que le Frangin avait pas ses affaires avec lui et surtout pas son insuline ....

    Un hélico allait le mener de l'hôpital de Séte à l'aéroport de Montpellier ......

    et voilà le lendemain matin la course qui commence entre Mes Miens qui relient Séte depuis chez Mémé et l'hélico qui fonce depuis Montpellier , le chercher ......

    Ils sont quasi arrivés en même temps , juste le temps de se faire un bisous , donner les affaires et le Tonton était embarqué dans l'hélico......

    Et quelques jours plus tard, c'est Pépé qui paisiblement prenait son envol dans les nuages , d'où l'on ne revient pas ....

    « t'as voulu voir la mer.......la ville sans nom »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juillet à 14:50

    Que d'aventures. Bien compliquée toute cette administration hospitalière et ces va et vient incessants.

    J'ai aussi quelques souvenirs de galères à Lapeyronie. Et le pauvre Pépé , la fin était proche, hélas.

      • Jeudi 11 Juillet à 14:59

        Le pépé était vraiment la bougie qui s'éteint tout doucement .. 92 ans ......

        Une fin des plus paisibles avec  le sentiment d'avoir bien rempli sa vie 

        Comme il le disait alors : il n'en pouvait plus de vivre........ 

      • Jeudi 11 Juillet à 15:03

        Oui j'ai également connu, un départ en douceur, triste mais tellement paisible.

        Coucou Pirate, j'ai vu ta truffe.

      • Jeudi 11 Juillet à 15:12

        Hi hi hi ... une vraie tronche de pirate.......

         

    2
    Jeudi 11 Juillet à 18:17

    Des péripéties qu'on n'oublie pas et des tracasseries administratives qui les pimentent ! Ouf le Tonton s'en est bien sorti! 

    Ma grand-mère paternelle s'est éteinte ainsi tout doucement à 94 ans et à leur époque c'était des longévités assez exceptionnelles. 

    Caresses Phiphi. Bises Nounou.

      • Jeudi 11 Juillet à 18:37

        Si je me souviens bien, finalement on ne lui a rien trouvé ....sans doute trop de stress pour un immuno dépendant.

        En fait Mon Papa allait avoir 93 ans , 3 semaines plus tard ......

        Mon Arriere Grand pére s'est éteint doucement  à 88 ans .... en 1910 ! 

        il y avait plus de longévité dans le passé qu'on ne le pense , la différence avec notre époque , c'est que c'était "naturel" !Les médocs n'existaient pour ainsi dire pas , en dehors des plantes .

        Caresses aux fées , Bises

    3
    Vendredi 12 Juillet à 15:30
    Dani & ses Chats (P)
    Lapeyronie, c'est là-bas qu'ils ont traité les dents de ma mère avant l'opération cardiaque dans un autre hôpital de Montpellier (je ne me souviens plus du nom)
    Malheureusement "la miraculée", comme ils l'appelaient dans le service, n'a pas survécu, dcd plusieurs jours après.

    Tout s'est bien fini pour Tonton René, OUF !!!
    Quelle période stressante tout de même !
    Pour tous !

    Bisous
      • Vendredi 12 Juillet à 15:53

        Normalement la chirurgie cardiaque c'est à Arnaud de Villeneuve . Les 2 hopitaux se jouxtent et ont la même adresse , Ce ne sont que deux bâtiments différents. 

        Oui ce fut particulièrement stressant...... car il faut aussi rajouter le "reste" , à commencer par pouvoir obtenir un tombeau avant le décés sachant que celui ci était imminent.....

        Mais cela a continué à Nantes pour Tonton René , car c'est pas pour autant qu'il était "bien" . Hormis via internet , il n'a jamais revu sa Maman en chair et en os  depuis le moment où Il est parti acheter le poisson ... ni son Papa , bien sur !

        et Nounou gérant le tout ........

        Bises

      • Dimanche 21 Juillet à 17:20
        Dani et ses Chats

        Non c'est au CHU St Eloi qu'elle était,

        et on l'a transporté en ambulance à Lapeyronie pour les dents.

        Après ... en 87 peut-être que ça se faisait à St Eloi ... ? et que maintenant c'est là où tu dis.

        Sur l'acte il y a noté :

        décédée à Montpellier 2 avenue Bertin Sans.

      • Dimanche 21 Juillet à 18:34

        CHU St Eloi . A 13 m , Gui de Chauliac ( même adresse) . celui là je le connais de nom !

        Il faut dire que les CHU c'est pas ce qui manque à Montpellier , ville où déja Michel de Nostredame y faisait ses universités de médecine .....

    4
    Lundi 15 Juillet à 17:53

    Wouah, quelle épopée, heureusement que GM s'est fait entendre où vous étiez bons pour 120 km de plus ! Encore une triste illustration des conséquences d'un examen médical : jambe raide impossible à plier. C'est quand même malheureux qu'on entre à l'hôpital pour un mal précis et qu'on en sorte avec un autre ! 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :