• Rue de la huchette.....du chat qui pêche.......

     

    Bon, ben avant de repartir à Marseille et "la Vierge " , puisque j'ai évoqué par Nounou interposée, la rue de la Huchette , je vous y raméne car j'y ai trouvé des choses interessantes...

    Pas jeune du tout la dite rue, puisqu'elle a plus de 800 ans ... c'est dire, qu'elle en a connu des escholiers  à la Villon ...et depuis le 13 ème siècle, ben elle porte toujours le même nom !  

    C'était essentiellement une rue de rotisserie ( déja) et de lapidaires diamantaires !

    Ah ce quartier ! particulier quand même ! 

    On peut toujours admirer de très belles ferronneries datant du 18 éme siècle , tandis qu'elle était habitée par les ambassadeurs étrangers . 

    Au N° 28 ,

    l'hôtel du Mont-Blanc garde le souvenir d' Hemingway , d'Henry Miller et de Pablo Neruda .

    Oh le magnifique film " le Facteur" sur Pablo Neruda , poéte, écrivain, homme politique chilien ..interprété par le génial Philippe Noiret ..

    Prix Nobel de littérature en 1971 , Ambassadeur à Paris du président Allende , Pablo Neruda  trouvait dans cet hôtel, un havre de paix .

     Au n° 23 ,

    en 1948 , ouvrait le célèbre théâtre de la Huchette.

    Bon, au n°21

    y avait donc la librairie "la table d'émeraude "   qui a fait sortir son mouchoir à Nounou 

    Au n° 14 ,

    la façade qui date de Louis XIV porte l'enseigne d'un mercier-bonnetier :  Y en marbre noir . 

     Célèbre dès la fin du Moyen Âge pour ses auberges, et au xvii e siècle pour ses rôtisseurs et ses cabarets, cette rue était aussi malfamée, et ses coupeurs de bourses renommés. Les maisons anciennes y sont nombreuses. Au no 14, à l'angle de la rue du Chat-qui-Pêche, un médaillon plaqué sur la façade est orné d'un Y, rébus pour “lie-grègues”, lacets de fixation entre culottes et hauts-de-chausse. La rue a retrouvé son activité bourdonnante du Moyen Âge avec l'implantation de nombreux restaurants méditerranéens ou exotiques.

     le 17 et le 15

    datent du milieu du 18 ème siècle, tandis que

    le n°11 , restaurant Bouillon que Huysmans appelait " le Café Anglais des purotins et des indigents " . Ce n° 11 a conservé à l'interieur un escalier du 17 éme siècle .

    Au N° 10...

    allez devinez qui y a créché en 1795 ,alors que sans solde , sans ration , sans emploi , il crevait de faim ....

    Un indice ....

    Y avait un café qui portait comme enseigne : " Au Petit Caporal" .... tiens cela réveille un souvenir Roukynesque : 

    Rouky a logé "au petit Caporal" , avec "ses Siens" mais  à Maison -pas-fort , juste en face de l'école véto quand il y est allé se faire théoriquement soigné  !

    Bon revenons à la rue de la Huchette et vous l'avez trouvé aprés avoir donné votre langue au chat, ce qui est normal rue de la huchette qui au passage veut dire petite huche ...

    Il est pas encore général, mais restera dans l'histoire comme le "petit Caporal" à la redingote grise ,devenu empereur ! 

    Bon, je vous mets pas de lien pour celui là ..... vous le connaissez !

    partant de la rue de la huchette au coin du  n° 12 , La pittoresque rue du chat qui péche relie la rue de la Huchette au quai saint Michel


     Le guide bleu dit qu'elle n'est ni plus large ( c'est même l'une des plus étroites )  ni plus claire, ni plus propre que lors de sa naissance  , fin du XVIII ème siècle,!

    Des marchands de poissons y avaient leur étal , en ce temps là !

    Pendant longtemps un panneau interdisait le stationnement dans les 2 sens .....comme si déja dans un sens c'était possible ....

     

    au n° 10 là où a créché le général Bonaparte , un club restau qui porte le joli nom de " chat qui péche "a été ouvert dans les années 1950...

     

    Dans le guide de Paris utile et futile qui date de 1954 je lis qu'au

    n°5

    se  trouvaient 2 établissements forts différents  qui avaient pour nom  "la Lanterne de la Huchette " tel : DAN 65-05 .

    Au sous sol, on chante de vieilles chansons françaises dans un caveau qui serait un vestige de a prison du Petit Chatelet".

    Du coup celui qui fut l'un des premiers cabarets-chantants de Paris , dont les consommations étaient de 400 à 500 ( anciens) francs eut successivement les enseignes de " Marie-Antoinette " , de "la Terreur" puis de "la Révolution" .

    Au rez de chaussée , réplique de celui du sous sol était donné sur un tréteau minuscule un spectacle de our de chant et de sketches . ( entrée 400 francs , consommations 100 à 150 francs .

    Mais ce lieu existait bien avant la révolution ... c'est là qu'au moyen âge se réunissait Rose-Croix et Templiers avant de devenir au siécle des lumières , une loge maçonnique .

    et depuis ....... ben le célèbre caveau de la Huchette ..... où joua Sidney Bechet , et où Léo Ferré, Brassens y chantérent ...

    le quart d'heure de nostalgie étant passé,  nous reste plus qu'à en retrouver un autre à 800 kms de là ...

     

     

    « La table d'émeraude........Pour terminer avec la Vierge ...... »

  • Commentaires

    1
    TICARAMEL2
    Dimanche 13 Octobre à 16:07

    Bonjour Parrain: je vais te conter l'histoire de Minouche: La première chatte de mes parents, papa et son voisin un matin partes à la péche, ils ne péchent que des poissons chats,qui remettaient à la rivière, en rentrant,ils s'arrètent et là dans un café,ou il y avait une petite chatte toute blanche,qui vient se carésser à papa,il demande au patron,ci elle est à lui,qui répond que non, qu'elle est née dans la laiterie à coté,et papa a pu en mener cette petite chatte qui fut leur premier amour,deux autres suivirent ....Et tralalalère ce fut moi ton filleul,bisounéttes parrain,papa fait des bisous à ta nounou et papounet

      • Dimanche 13 Octobre à 16:22

        Bon, faut te suivre dans la péche, les poissons chats et le chat qui péche .........

        Bisous

    2
    Dimanche 13 Octobre à 16:32
    Le Maître de Frimous
    Il aurait mieux valu qu'il ne connaisse jamais Paris...
      • Dimanche 13 Octobre à 16:41

        Oh OUI !!! Si seulement on savait......

        faire le pire en croyant  faire le meilleur ....

    3
    Dimanche 13 Octobre à 17:20

    Je connaissais de nom, mais cet article est vraiment sacrément documenté. J'ai découvert plein de choses.

    Et en plus si on me parle du caveau, de Sydney Bechet, de Ferré et de Brassens, je suis aux anges !

    Bonne soirée à vous, il fait toujours du vent

    Les minets ont aussi leur 1/4 d'heure de folie...

     

      • Dimanche 13 Octobre à 18:11

        Rien ne vaut les vieux guides pour trouver pleins de renseignements ......yessarcastic

        dans mon adolescence parisienne, rue de la huchette voulait dire "caves de nuit" où l'on dansait l'après guerre sur des airs de jazz ..... ce qui voulait dire aussi lieux de débauche ....... enfin tout étant relatif .... hi hi hi........

        pas de vent, ni de soleil .. gris ....

        Douce soirée

    4
    Dimanche 13 Octobre à 18:29
    Dani & ses Chats (P)
    J'aime beaucoup ces noms de rues !
    Je reviens avec l'ordinateur car les photos sont déformées sur mon téléphone.
      • Lundi 14 Octobre à 09:07

        Nom de rues qui datent , du Moyen âge ........avec tout l'humour, qu'avaient nos ancétres .......

        j'adore me promener dans le coeur des cités ....

         

    5
    Zoé
    Lundi 14 Octobre à 15:52

    Un quartier de Paris que j'aimais beaucoup au temps de ma "folle" jeunesse! 

    Merci pour tous ces détails , c'est passionnant!

    Caresses mon Phiphi! bises Nounou! 

      • Lundi 14 Octobre à 17:30

        Dans ma "folle " jeunesse ,C'était mon quartier ou presque ! Souvent  le samedi j'allais trainer au  boul Mich .....Etam pour la lingerie à prix très raisonnable , Myrys pour les "chaussures modes petit prix " ...

        Plus tard j'y  trouvais des vétements new age , chemisier mexicain..... enfin vêtements que l'on ne trouvait que là .....avec arret chez Gibert jeune , et parfois la dégustation d'un diabolo-menthe au café à coté de chez Gibert ....  et puis ce fut mon trajet 2 fois par jour pendant 30 jours en 68......et puis bien plus tard, ce fut la table d'émeraude jusqu'en 1994.......

        Tournée générale de caresses

        Bises

    6
    Poupette
    Mercredi 16 Octobre à 22:27

    La rue de la Huchette, c'est tout un roman ! Nounou est très bien documentée. Dans mon village, il y a une rue de la Huche.

    Ronrons Phiphi



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :