• Rouquinou : épisode 2 du Dalton

    Nous avons laissé Le Dalton/ Rouquinou , a moitié endormi dans sa tente...

    Rassurés de voir qu'Il était revenu , et donc qu'il considérait que c'était SON jardin, restait plus qu'à passer à la phase 2 , pour essayer de l'apprivoiser afin d'arriver à le soigner, mais sans le bousculer .

    Grand Chat ,se mit à lui construire un petit chalet en bois , douillettement garni en prèvision du froid   , installé sur la réserve d'eau , à coté de la véranda afin qu'il s'habitue avec l'intérieur et ses habitants à 2 et 4 pattes .

    Un jour où Nounou était au travail , le téléphone sonne et c'est Grand Chat qui tout heureux lui crie : Ca y est ! je l'ai caressé .

    C'était le 4 octobre 1991 . Pourquoi ils s'en souviennent ? parce que c'était le jour de la st François d'Assise et Grand chat qui bricolait au jardin,( il faisait un très beau temps), le Rouquin installé dans sa niche , Grand Chat s'est dit : c'est la féte du saint des animaux, je tente le coup .

    Vous remarquerez au passage, que le rouquin restait dans sa niche malgré un bipéde pas loin de lui, vaquant aux travaux du jardin !

    Quand Grand Chat a avancé la main, le rouquin était bloqué dans sa niche, Grand Chat s'est dit : je risque de me faire arracher la main ..

    Le rouquin il a grogné : EHHHHH pas de familiarité : c'est MOI qui décide !

    il a grogné , un peu feulé ... mais il s'est laissé faire : une première étape dans la socialisation venait d'avoir lieu ..... Mais ils étaient pas au bout de leur peine pour le rendre aimable ce sauvage !

    Grand Chat était le plus étonné d'avoir retiré sa main sans la moindre griffure ni le moindre coup de dent .... C'est que coté dent, Le Dalton il avait les dents usées, carrées .......

    Et du coup , la phase 3 allait être mise en place ......

    Mais c'est pas pour autant que Rouquinou était civilisé !

    la suite au prochain numéro

     

    « le daltonRouquinou - le dalton, phase 3 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Février 2015 à 09:58

    Jusque là ça va, l'histoire est merveilleuse, rien que pour l'acharnement que vous avez mis afin de soigner ce chat même malgré lui !

    Je pense que la suite sera encore belle, encore plus belle même, jusqu'à la fin et ça je ne vais pas aimer ,je le sais !

    En fait je devrais penser que sans vous, il n'aurait pas eu de vie aussi belle que je sens venir !

    Bisous 

    Nicole

    2
    Jeudi 5 Février 2015 à 10:16

    Pas de tristesse, Nicole.

    Je ne raconte que l'histoire de la socialisation du sauvage . Donc ce sera la fin de cette histoire là et non celle de Moumou .Aucun chat n'a vécu au delà de 30 ans.....

    Pas de tristesse dans cette histoire , juste une belle histoire d'amour

    Bises .

    3
    Chadappart
    Jeudi 5 Février 2015 à 10:55

    Quelle jolie histoire d'un sauvageon et rouquin, j'adore.sarcastic

    4
    Jeudi 5 Février 2015 à 20:21

    Je prends le train en route et à reculons....

    Je lis et vais voir les autres articles.

    Il était très beau ! Bises

    5
    Jeudi 5 Février 2015 à 21:25

    C'est beau et bien un rouquin

    A bientôt

    6
    Jeudi 5 Février 2015 à 21:45

    C'est toujours un moment inoubliable , la 1ère caresse donnée à un chat errant. A la belle saison, je prends en charge avant leur départ en FA des chats de mon association , j'en ai pleuré parfois devant les 1ers câlins faits par ces minous recueillis .

    7
    Dimanche 8 Février 2015 à 23:28

    Tout à fait d'accord avec Zoé, la première caresse est un grand bonheur  ... et tellement pleine de promesses ! he yes

    8
    Dimanche 15 Février 2015 à 15:13

    C'est bienn vrai ça ... les 1ères caresses .... un moment extraordinaire !

    Et comme FA de chats craintifs, j'en ai connu des premières fois ....

    9
    Lundi 2 Mars 2015 à 10:06

    Premières caresses ... premier lien ... inoubliable, surtout quand il a fallut l'attendre ce moment 

    Pleins de câlinous 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :