• Retour à la pointe courte ......

    ben oui, Y a de belles minettes curieuses et coquines ,à la pointe courte 
     mais aussi des curiosités ....
    Bon, ok ! la balade date de 10 ans .......mais m'étonnerait que cela ait beaucoup changé ....
    là où se temps reste suspendu , rien ne bouge ou presque ....
     
    Ce quartier de pêcheurs , petits métiers c'est à dire petites barques , est comme  un village en marge de la ville.
    Ils formaient un clan à part vivant de la  capture des habitants de l'étang :
    palourdes, crevettes, anguilles , daurades, loups .....
    A présent ils sont plutôt orientés vers la production de moules et d'huitres .
    Il est situé dans le prolongement de l'ancien canal Royal , coincé entre l'étang de Thau et le débouché du canal .
    Nacelles, odeurs d'algues , dans son film "la pointe Courte " Agnés Varda en sut traduire l'atmosphére attachante .
    Faut dire que le caractére "bordigou "lui donne une sacrée personnalité à ce coin cher à Brassens ....
     
    ben oui, traduisez pas au pif !
    faites pas de rapprochement inappropriés !
    même si faut  dire que c'est quand même un sacré B... azard  !
    la Bordigue était la zone de marécages et de sable où étaient installés les pécheurs , d'où le nom des habitants "les bordigots " ! 
     
     
    En marseillais, une bordille , c'est une poubelle , et aussi une insulte grave ! Traiter quelqu'un de bordille , c'est pas flatteur du tout !
     
    Rien à voir avec le sétois Bordigue , enfin j'en sais rien, ! les origines des mots surtout en patois .......
    En languedoc une bordique c'est un roseau ........je vois aucun rapport entre les deux mots même si ils se ressemblent .
     
    En tout cas, le coté bazard .... plait à la minette escaladeuse ...
    doit y avoir de quoi fouiner ....dans tout ce bric à brac 
     
    En face de la pointe courte , la Pointe Longue ou plagette est un autre quartier de pécheurs , de chantiers navals, où se trouve la station zoologique , annexe de la faculté des sciences de Montpellier !


    Un air de ressemblance avec le PHARO à MARSEILLE

    "et pendant ce temps-là...

    le soleil ,qui se trouve à deux pas 

    joue avec le rideaux ......"

     Ok tiré par les moustaches, Bécaud me pardonnera , mais c'est bien beau ce que fait le soleil avec le rideau ...........

     

    « La redoute des salinesQuand Séte était Cette »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 14:01

    On a la complète, une petite leçon de langue d'oc, un joli fatras hétéroclite (té va falloir que je range mon cafoutche, moi !), une minette aguicheuse, du soleil et des couleurs (ah le cabanon !). Et Bécaud en prime.

    Pour un peu je m'en irais faire un tour dehors moi !

    Bonne après midi

      • Mercredi 11 Octobre 2017 à 14:13

        Ah oui ! le placard fourre tout ........

        Ah les expressions marseillaises couramment utilisées dans la famille !

        la question à se poser si le cabanon est fait de planches de "pointus" ....

        En dehors des urgences de l'hôpital , il y a bien longtemps que je ne suis pas allée à Séte ....... Séte qui jusqu'il y a 100 ans s'écrivait CETTE ! 

        Bonne après midi .

    2
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 14:34

    Salut l'ami, tu sais j'ai vu ces derniers jours un beau reportage sur la PointeCourte bien sur ils n'ont pas tout montré mais il semble que cela est resté dans son jus, et tant mieux foin de modernité !!!!!! et merci pour le cours de vocabulaire je connaissais la  bordille en marseillais pas les autres ... bon c'est pas tout Odilon me laisse en plan avec ma sciatique va falloir essayer de se remuer, mille calinous et mille mercis à Nanou  et autres pour ces si beaux reportages qui sentent bon la méditerranée 

      • Mercredi 11 Octobre 2017 à 14:53

        Tu m'as pas dit où étais ta paroisse St François d'Assise ? 

        parce que si c'est à Marseille .........

        le pépé de Nounou déja y a été baptisé ....... toute une lignée ......

        aie , la sciatique ! très douloureux

        gros câlinous

    3
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 18:27

    J'aime beaucoup la leçon de vocabulaire . Et cet endroit décidément me plaît bien , le côté bordigou me cause bien! . Je trouve le mot Cafoutche, utilisé par Jean-Marc très marrant aussi .

    Câlinous phiphi

      • Mercredi 11 Octobre 2017 à 18:41

        le cafoutche ,Nous l'appelions aussi en français ... enfin le français marseillais , le cagibi .

        inutile d'insister sur mon français quand a 9 ans je me suis retrouvée à l'école à Paris ..... et quand Maman allait faire les commissions ..... il  a fallut qu'elle revoit son vocabulaire des poids et mesures !

        Chez nous une livre c'était encore 400 gr !  si on voulait 500 gr on demandait un demi kilog !

        le congre c'était du fielas ,la lotte de la baudroie

        et tout comme ça ......

        Douces caresses à Lulu et Zaza

      • Mercredi 11 Octobre 2017 à 19:43

        Je précise que ces termes du patois marseillais sont aussi usités dans l'occitan de mon village. Un truc rigolo, j'ai une amie assez jeune pourtant qui parfois cherche l'équivalent des mots français pour s'exprimer, tellement elle est habituée à employer des termes occitans. Moi je suis content, cela prouve que le charme des langues régionales perdure ...

      • Jeudi 12 Octobre 2017 à 09:35

        Je trouve précieux de garder ces expressions .

        Les "ceux " qui sont restés "au pays " les utilisent normalement et les gardent comme ils gardent l'accent . pour les "exilés"...... ont essaie de garder .......

    4
    Poupette
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 21:10

    La minette blanche a l'air de bien s'amuser dans ce bric à brac. Un vrai trésor pour les petits curieux ! Le bâtiment de la station zoologique, il en impose ! Mais à quoi sert-il exactement ?

    Ronrons Phiphi

     

      • Jeudi 12 Octobre 2017 à 09:31

        à l'étude de l'écologie marine

        Caresses

    5
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 10:13

    Oh non ça n'a pas du tout changé, toujours pleine de barques et de filets, l'étang de Thau d'un bleu ahurissant, les minettes et les minets en vadrouille, les mouettes, les goélands et les aigrettes, les pêcheurs qui bavardent entre eux ... Tout un monde  à part, suspendu dans le temps, un grand merci pour ton reportage mon Phiphi, n'ayant pas pu aller à Sète à cause du petit malaise de Kiki c'est que du bonheur de retourner à la Pointe Courte grâce à toi et ces merveilleuses photos de ta Nounou !

      • Jeudi 12 Octobre 2017 à 12:55

        Une balade d'il y a 10 ans . Cela fait plaisir de savoir que rien n'y a changé . 

        C'est tout à fait ça , un monde à part suspendu dans le temps ......

        Pleins de doux câlinous 

    6
    Samedi 14 Octobre 2017 à 23:52

    Il est vrai qu'on dirait que dans cet endroit le temps s'est arrêté ... Et la minette est là ! Youpi !

    Elle ne doit pas s'ennuyer dans tous ces trucs et ces machins ...

    Tu as raison Phiphi, les dessins du rideau avec le soleil c'est très beau. Tu as un œil d'artiste !

    Bisous sur petit museau.

    Bisous à Nounou



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :