• Reconstitution de la construction de Notre Dame ...

     

    Vous avez bien noté que Notre Dame de Paris, c'est pas d'hier ni d'avant hier que Nounou l'a découverte.......

    Mais comme quoi, on découvre toujours quelque chose et en cette matinée de février 2010 , ben tout d'un coup ce sont des vitrines comprenant la reconstitution du chantier de Notre Dame que Nounou découvre .

     

    De quand cha date ? elle en sait rien, et pour cause puisque c'était  la première fois qu'elle les voyait ....

     

     La maquette de Notre Dame de PARIS .......


    Ces miniaturisations sont  de pures merveilles .......

    Vu qu'elle a rien dans sa biblio perso, elle a cherché sur internet , vu rien qui correspond en regardant bien les détails :

    les portails sont ouverts sur "notre" maquette .

    Pas d'indication sur la vitrine ...... en os ? en bois? en carton ?

     Bon les vitres sont visiblement pas nettoyées tous les jours et comme elles sont dans un coin , ben il a fallut utiliser le flash .


     

    Nous voici 800 ans en arriére !

    Et nous voici sur le chantier ....

    Quand Maurice de Sully , évéque de Paris en 1160 , décida de la construction d'un grand édifice en l'ile de la cité , pour gagner de la place , les églises St Etienne et Sainte -Marie étaient démolies  pour obtenir l'espace nécessaire pour la construction de la nouvelle cathédrale de Notre Dame de Paris .

    Une fois que le plan de la cathédrale avait été fixé, le maitre d'oeuvre était choisi .

    "Il n'y aura jamais de construction noble, si l'architecte est ignoble ! " 

    Définition donnée par le Roi, dans la seconde moité du 12 éme siècle pour trouver  un architecte !

     

    Le premier travail de ce dernier était alors de choisir les spécialistes  dans les corps de métiers qui allaient oeuvrer .

     

    Maitres carriers, tailleurs de pierre , gâcheurs , maçons , sculpteurs , charpentiers,forgerons, couvreurs , verriers travaillent sous la direction d'un architecte de génie dont le nom restera inconnu ...

    Plus tard lui succéderont le Maitre d'oeuvre Jean de Chelles et le grand batisseur que fut  Pierre de Montreuil.

    Jean Ravy terminera les chapelles rayonnantes et lancera les arcs-boutants du choeur ......

    suivra son neveu, jean Le Bouteiller puis Raymond du Temple .

     

    Pour les échafaudages , ils étaient fait en bois .Le premier travail était donc celui des  bûcherons qui allaient abattre  dans les forets , le bois voulu  et nécessaire .

    Les menuisiers débitaient au fur et à mesure les arbres abattus  , aux tailles voulues .

     

    Sur le pourtour du chantier, étaient construits les premiers ateliers : tailleurs de pierre , menuisiers , forgerons dont l'un des travaux sera de faire ou de réparer les outils ébréchés .

    les fondations, fosses larges et profondes destinés à recevoir le poids de l'édifice.

    Je vous signale au passage  un roman à déguster sur la construction de Notre Dame ,comme tous les romans de  Michel Peyramaure : le Printemps des Pierres . et aussi le printemps des cathédrales  ( sur St Denis ) de Jean Diwo 

     

    Sans oublier les piliers de la terre , de Ken Follett 

     et pour le travail des vitraux : le passeur de lumière ...

    Ben je vous attends pour la façade ....

     

     

    « Roses ,Roues ,Rosaces , Vitraux .......A la mémoire d'un compagnon tailleur de Pierre ...... »

  • Commentaires

    1
    TICARAMEL2
    Dimanche 2 Juin 2019 à 17:12

    bonjour Parrain: "drole de chantier"il faut imaginer les chantiers à cette époque:de nos jours il est pénible de travailler sur les gros ouvrages,ou chaque corporation se géne,parfois par le manque d'espace,quoique nous avons du matériel plus adaptable,à cette époque ils devaient s'éclairer à la bougie,à cette époque pas de casque anti-bruit,la sécurité faut pas en parler,monter des échafaudages en bois à 50 métres de haut combien de temps ils méttaient pour monter, fallait pas oublier un outil en bas,j'imagine ancien du btp combien c'est ouvriers devaient souffrir,du bruit, de la poussiere du manque de clarté, je rends hommage à c'est constructeurs, calins parrain; bisous à ta nounou et papounet    cool

      • Dimanche 2 Juin 2019 à 17:19

        Sauf qu'en ce temps là, ils oeuvraient avant tout pour la gloire de Dieu .Leur travail était prière.Ils avaient une toute autre notion du travail . 

        Ils étaient aussi très organisés, le temps ne comptait pas , seul comptait le travail bien fait .

        Il n'était pas décidé qu'un travail serait fait en 5 an.........

        Bisous

    2
    Dimanche 2 Juin 2019 à 17:13

    Magnifique cette reconstitution, là aussi un sacré travail, c'est très beau

    Je connaissais le roman de Peyramaure, un auteur que j'apprécie

    Merci pour ce joli reportage, très bonne fin de journée, à l'ombre

     

      • Dimanche 2 Juin 2019 à 17:24

        Vraiment magnifique . Qu'est-ce devenu ? je ne sais pas si c'était une expo occasionnelle ou permanente ...

        J'aime beaucoup Peyramaure ! depuis très longtemps, lu tous ses livres . J'aime aussi beaucoup Jean Diwo ! Passionné par les métiers anciens , j'ai tout lu aussi de lui .

         

        Très chaud ici , aussi......

        Ps : dans le templier de Cordes , il y est aussi question d'Alchimie .Mais normal à Cordes , cité philosophique ....!

      • Dimanche 2 Juin 2019 à 17:28

        Je m'attendais à cette remarque sur l'alchimie wink2

      • Dimanche 2 Juin 2019 à 17:35

        cha prouve que c'est lu consciencieusement .......yes

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 2 Juin 2019 à 18:36
    The Swiss Cats

    Extraordinaire reconstitution ! Ronrons

      • Dimanche 2 Juin 2019 à 18:37

        oui, vraiment époustouflante 

        Ronrons

    4
    Dimanche 2 Juin 2019 à 19:37

    Ces maquettes sont très intéressantes en effet. Et merci pour les explications.
    Cela me rappelle le chantier de Guédelon dans l'Yonne (construction d'un château fort avec les techniques de l'époque)

    Pensées pour Rouky qui était du voyage (si on peut dire ...)

    5
    Dimanche 2 Juin 2019 à 21:14

    Oui, vraiment époustouflant! 

    Je note les titres des 2 livres , merci!

    Bises et caresses. 

      • Lundi 3 Juin 2019 à 09:48

        au passage je signalerai aussi la série 'les dames du Faubourg ' de Jean Diwo ..... l'histoire du faubourg st Antoine , quartier de menuiserie / ébénisterie depuis son origine .... un pur régal !

         

        et aussi les  "lions d'Aquitaine"  de Michel Peyramaure ...(le 1er livre de lui que j'ai lu , il y a 50 ans ) 

        bien sur entrautre ces 2 livres , car tous leurs livres à tous les deux , sont des régals .... enfin pour moi

    6
    Lundi 3 Juin 2019 à 10:06

    Quand on voit le travail que ça suppose et sans aucune 

    aide du matériel sophistiqué que nous avons maintenant

    et il y a des doutes quand à sa restauration 

    Bisous

    Nicole 

    7
    Danielle =^.^=
    Mardi 4 Juin 2019 à 12:03

    Vraiment impressionnant ! J'aime beaucoup ces scènes d'un autre temps ...

    Pensées vers Rouky, câlins à Ti Phiphi, excellente journée à tous =^.^=



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :