• Quand tu regarderas la nuit.....

     

    Ben je crois que j'ai trouvé un très bon sujet pour faire le lien avec Marseille ...

     

    Et celui qui nous permet cette transition c'est celui à qui un  timbre Afrique Occidentale Française ,  poste aérienne, émis le 24 mars 1947, rend hommage :  Saint EXUPERY et COURRIER SUD !

    Bon, Nounou va vous raconter car moi , le Phiphi joli, le ch'a-infirmier , je connais pas  

    Antoine Marie Roger de Saint EXUPERY est né à LYON le 29 juin 1900 .

     Limousin du coté paternel,  il est provençal du coté maternel !

    Et il y est attaché, il l'aime sa chére Provence !

     En 1917 , il est bachelier et prépare l'école navale .

     En 1919,  il entre aux Beaux Arts , section architecture après son échec à l'oral au concours de navale !

     Il effectue son service militaire à STRASBOURG au 2 ème régiment d'aviation de chasse .

     Après avoir été affecté aux ateliers de réparation , il devient pilote .

     Élève officier, il est envoyé à CASABLANCA où il reste jusqu'en février 1922 .

    Et c'est l'amour qui entre dans sa vie , avec Louise de VILMORIN  , séduite par le gros nounours maladroit ( il mesure 1 m 83 ) qui a toujours la tête dans les étoiles et lui raconte si joliment les moments terribles et sublimes passés dans le ciel

     A la demande de la famille de  sa fiancée ,il quitte l'aviation, ne prenant plus de risque dans le ciel ... et du coup il perd son aura et devient pour  Louise pour qui les sentiments ne sont " que des visiteurs de passage "  comme ses autres prétendants ...

    C'était  pour Elle " des fiançailles pour rire" , alors elle part pour St Jean de Luz , sans même prévenir son  fiancé officiel , dont au passage elle vendra la bague de fiançailles , bijou de famille ,  qu'il lui a offert , pour payer les dettes d'un autre soupirant  . 

    Elle ne répond plus à ses lettres et Antoine se résout à rompre les fiançailles ....et ne l'oubliera jamais .

    Quand à Elle, le 25 mars 1925 , 18 mois plus tard, elle fait le "Grand mariage " souhaitait par ses parents , en épousant ,James Leigh en grande pompe ,à  l'église de la Madeleine  . 

      le 11 octobre 1926 , St Exupéry  est engagé à la Société d'Aviation  LATECOERE .

     Au printemps 1927 il assure avec MERMOZ,GUILLAUMET entre autre , les courriers TOULOUSE-CASABLANCA puis DAKAR-CASABLANCA.

     Pendant les 18 mois qu'il passe à l'aréoplace de  CAP-JUBY , il écrit COURRIER-SUD  qui sera publié à son retour en France en 1928 .

     ce sera ensuite BUENOS-AIRES , l'Amérique du Sud et VOL de NUIT,

    mais aussi sa rencontre avec Consuelo SUNCIN , alors épouse du journaliste Gomez CARILLO, celle qui lui inspirera la Rose du petit Prince, et qu'il épouse à AGAY le 23 avril  1931 .

    "Le gros Nounours épouse l'oiseau des iles "

     

    Le jour de ses noces avec Antoine, Consuelo est habillée de noir ! 

    Paraîtront ensuite :

    TERRE des HOMMES ,

     PILOTE de GUERRE ,

    Lettre à un OTAGE ,

    Le PETIT PRINCE

    CITADELLE ( Après sa mort)

    Contrairement  à beaucoup , c'est par CITADELLE , à 18 ans que j'ai découvert Saint Exupéry ,écrits débordant d'une sagesse qui m'a atteinte au coeur . 

    "Citadelle , je te construirai dans le coeur de l' homme "'.

     Le Petit Prince , je l'ai lu , j'avais 33 ans de retour du désert tunisien . 

    Je ressens  encore l'émotion qui m'a saisie quand je suis allée à Tataouine .

    Qui n'a pas vu le désert ne peut l'imaginer ! Les hautes falaises érodées par le sable et le temps . La notion de la petitesse de l'étre humain devant ce spectacle grandiose ....et la présence du divin , la main de Dieu quelque soit le nom que l'on lui donne ou la religion par lequel on l'honore .....

    Ce désert , cette ambiance , si bien décrit dans "courrier sud ..."

    J'avais alors fait le projet de faire ce qu'on appelait alors la transsaharienne ....

     En mai 1943 , malgré son âge et sur son insistance , il rejoint son escadrille à OUDJALA .

     Ayant atteint la limite d'âge , il est mis en réserve de commandement.

     Il finit par obtenir de faire 5 missions et réussit à en faire 8 .

    Le 31 juillet 1944 , Saint EXUPERY décolle de BORGO en CORSE ,

    pour une derniére mission de reconnaissance qu'il a obtenu de faire sur la région de GRENOBLE/ANNECY .

    A 14 h 30 , il n'est toujours pas rentré ! La capacité de carburant de l'appreil étant dépassée  , Il est porté disparu ! 

    Il a 44 ans !

    Il est reconnu "mort pour la France " en 1948 .

    Le mystère de sa disparition demeure jusqu'au  jour où la découverte de sa gourmette , par un pécheur au large de MARSEILLE , permet d'entreprendre des fouilles dans la mer et de retrouver son avion  ..........

    Antoine de Saint EXUPERY a rejoint le monde du Petit PRINCE au large de sa chére PROVENCE , dans la baie de Marseille .......

     

    bderoseJe ne peux m'empécher de faire un paralléle avec Henri Fournier .

    Comme lui il échoue à l'oral de Navale .  

    Tous deux dessinent avec talent .

    Ils seront tous deux un temps , journalistes 

    St Exupéry à Madrid, pendant la guerre d'Espagne .

    Leurs écrits sont largement inspirés de leur vécu , on peut même dire ,autobiographiques .

     Leur premier amour les poursuivra toute leur vie . 

    Leur dernier amour à tous les deux, des artistes toutes les deux ,  mariées quand ils les connaissent ,  est destructif .

    Toutes les deux se marieront 3 fois .....

    Pauline Benda , comédienne  avec   Le Bargy  puis  Casimir-Perier enfin  Porché .

    Pauline ( mme Simone) a fini par promettre à son amant qu'elle l'épouserait à la fin de la guerre , mais l'on peut douter qu'elle aurait tenu sa promesse ! 4 années c'est très long surtout quand on est entourée de soupirants .......la décision de se remarier avec Porché ( lui même marié et pére de famille ) datant de 1917 ( lettre de Albany Fournier à celle qu'elle considérait comme sa future belle fille en fait foi  ) déja devenu son amant au printemps 1915 , ( Reproches d'Isabelle Fournier )  quelques mois aprés la disparition d' Henri ( qui pouvait être blessé, prisonnier  )  , alors que l'incertitude demeure sur la disparition d'Henri Alain-Fournier . 

    Consuelo Suncin Sansoval , peintre et scuplteur avec  Cardenas puis  Gomez Carrillo et de Saint Exupéry  . 

    Tous les deux auront beaucoup d'indulgence, de tendresse , d'amour  pour celle qui les fait tant souffrir !

     C'est de  leur queste de l'amour pur et des désillusions de l'amour vécu que raconte leur dernière oeuvre publiée de leur vivant :

    Le Grand Meaulne et Le Petit Prince .

    Tous les deux laissent une dernière oeuvre en friche ,qui seront publiées inachevées , après leur mort !

    - Citadelle pour St Exupéry

    - Colombe Blanchet pour Alain Fournier . 

    Ils auront tous deux la même recherche de Dieu .

    pour tous les deux , leurs corps disparus dans le début de la guerre de 14 ( 22/9/1914 ) pour l'un, dans la fin de celle de 40 ( 31/7/1944 ) pour l'autre ne seront retrouvés que bien longtemps après .....

    - 1991 pour Henri Alain-Fournier 

    - 1998 , la gourmette de St Exupéry est repéchée au large de Marseille ...

    en 2003 , on a la certitude que c'est bien l'épave de son avion qui a été retrouvé .

    De lui , on ne retrouva que sa gourmette ...

    Tous les deux ont été abattus par des allemands .

    Quand en 14, en récupérant les papiers et les identités des officiers qu'ils venaient d'abattre , les allemands  ont tout fait pour salir la mémoire d'Henri Alain-Fournier qui devenait célèbre , et celle de ses compagnons .

    Quand le pilote allemand a sut qu'il il avait abattu , il a dit :

    "Si j'avais su qui était dans cet avion , JAMAIS , je n'aurais  tiré "

    Leur nom de tous les deux se trouve, inscrit au Panthéon , Alain-Fournier dans la liste des écrivains morts en 14/18

    une plaque pour St Exupéry :

    À LA MÉMOIRE DE

    ANTOINE DE SAINT EXUPERY
    POÈTE ROMANCIER AVIATEUR
    DISPARU AU COURS D’UNE MISSION
    DE RECONNAISSANCE AÉRIENNE
    LE 31 JUILLET 1944

     

    Le petit Prince dit à son ami :

    "On ne voit bien qu'avec le coeur"

    C'est  le temps que tu as passé avec ta Rose qui te la rends Unique au monde

    Tu regarderas , la nuit , les étoiles. ...

     " Toi , tu auras des étoiles comme personne n'en a ..."

    Mon étoile, ça sera pour toi une des étoiles.Alors , toutes les étoiles, tu aimeras les regarder ...

    Elles seront toutes tes amies ."

     " C'est comme pour la fleur.Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel. Toutes les étoiles sont fleuries ."

     Il dit aussi

     "Quand tu regarderas le ciel , la nuit , puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles , alors ce sera pour toi comme si riaient toutes mes étoiles . Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire !"

     et enfin :

    " J'aurai l'air d'être mort et ce ne sera pas vrai ...."

     ----

    et dans CITADELLE : 

    "Ainsi du sommet de la tour la plus haute de la citadelle j'ai découvert que ni la souffrance ni la mort dans le sein de Dieu , ni le deuil même n'étaient à plaindre.

    Car le disparu , si l'on vénère sa mémoire , est plus présent et plus puissant que le vivant .

     ----

    et comme ces vers de Charles Baudelaire me semblent écrit pour eux deux  , ces rois de l'Azur

    " Le poéte est semblable au Prince des nuées 

    Qui hante la tempéte et se rit de l' archer

    Exilé sur le sol au milieu des huées,

    Ses ailes de géant , l'empéchent de marcher "

     

     

     

     

    « En rang serré les emm' nous attaquent.....Un jour, le printemps refleurira....en Hommage..... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 11:40

    Pour connaitre les lectures qui me permettent d'écrire ces articles, il vous suffit de cliquer dans le module Ma bibliographie , colonne de droite , sous la protection de Moumoune , la bibliothécaire. 

    2
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 13:33

    Quand j'ai vu le titre, oui bien entendu j'ai pensé à St Ex. Et à des choses assez sombres aussi.

    C'est bien d'avoir rappelé ce que fut son existence.

    Je suis un peu pareil, "Citadelle" est son ouvrage (inachevé) qui m'a le plus perturbé. Il y a un message très fort dans ce livre difficile à décrypter (et encore il existe une version "légère" et une plus complète). Je l'ai lu et relu plusieurs fois en me posant de nombreuses questions restées sans réponse (Citadelle ou CitadelleS ? entre autres).

    Mais c'est aussi un ouvrage qui me touche pour des raisons très personnelles.

    Intéressant parallèle avec Alain Fournier, je n'y aurais pas pensé.

    Bonne idée la biblio

    Je crois que cet article contient de nombreux messages lui aussi.

      • Dimanche 24 Novembre 2019 à 19:35

        C'est vrai que souvent le Petit Prince est cité dans des choses assez sombre , mais je trouve qu'il y met un rayon d'espoir .

        Un attachement particulier à l'aéropostale ( voir ma réponse à Thaddée ) .

        Maman, m'a toujours parlé des liens d'aviation de son cousin avec  Mermoz , mais je vais faire des recherches  , pour voir si avec Mermoz , il n'a pas aussi été avec St EX .

        J'ai l'oeuvre compléte de st Ex dans la pleiade de 1953 .

        Je l'ai lu entièrement , beaucoup annoté et parfois l'ouvre au hasard . 

        Vol de nuit , courrier sud, pilote de guerre , m'ont souvent aidés à l'époque où je travaillais et qu'il me fallait me cramponner .

        pour moi CITADELLE , c'est sa/la  cité idéale, mystique , irréelle mais qu'il faut essayer de bâtir dans le ( symbolique ) désert ....je l'ouvre au hasard et lit la page qui se présente, comme un message de l'instant ...

        Me touche aussi particulièrement pour des raisons personnelles ......

        Oui de nombreux messages : l'essentiel n'étant pas invisible aux yeux

        Plus j'approfondis ma connaissance de Henri Alain-Fournier , plus je suis émue de voir le paralléle avec St Exupéry .

         

        Bonne et douce soirée

    3
    TICARAMEL2
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 16:30

    Bonjour Parrain: Et bin,quand ta efinis ta du allez te restaurer: Mais belle  que papa connaissait,bisounéttes à toi, papa fait des bisous à ta nounou et à ton Papounet.

    4
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 17:17
    Le Maître de Frimous
    Pour moi, Saint-Exupéry, c'est ce paragraphe : Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m'ennuie donc un peu. Mais, si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sous terre. Le tien m'appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé... Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince : - S'il te plaît... apprivoise-moi !
    ...
    De la poésie à l'état pur...
      • Dimanche 24 Novembre 2019 à 19:38

        Ah oui, bien sur .Quelle merveille que ce passage , mais tout le Petit Prince est de la poésie à l'état pur .

        et il est tellement attachant le Renard au pelage roux ......

        Douce soirée

    5
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 17:41

    Maman aurait lu et relu ton article, elle aimait tant Saint-Ex. A sa mort j'ai recueilli tout un dossier qu'elle avait constitué sur lui. Disparu, comme avalé par le ciel et la mer, si j'ose dire c'est une mort qui lui va bien, quoique vraiment trop prématurée. En soi, le livre "Citadelle" est une oeuvre rare puisque posthume, inachevée, restée à l'état de brouillon. Quant au désert ... J'en ai vu au moins deux, j'en avais tellement besoin quand j'étais jeune, j'aspirais à un idéal, pour moi le désert c'était l'apothéose. Lyon, Marseille ... Je retrouve mon histoire de Lyonnaise d'adoption descendue dans le Sud. Merci mille fois pour cet article bourré d'émotion et de souvenirs personnels, ton blog est un livre. Bonne soirée la petite famille.

      • Dimanche 24 Novembre 2019 à 18:57

        Une relation familiale avec l'aérospostale ..... 

        Un cousin germain de Maman était aviateur avec Mermoz.

        j'ai une photo de mes parents fiancés , Papa superbe dans son uniforme de chasseur alpin, Maman en deuil de son cousin  Sergent chef pilote qui vient de se tuer  en "service commandé " à Bron le 4 aout 1938 .Il avait 36 ans . il a été cité à l'ordre de l'armée de l'air , et au journal officiel le 4 dec 1938 . 

        Vu 2 déserts aussi : Tunisien et Egyptien . Je dirais une aventure mystique que la rencontre avec le désert .

        Mais celui qui m'a le plus bouleversé , c'est le Tunisien .......

        Douce et bonne soirée 

         

    6
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 22:33

    Quel bel article ! Mes lectures de St-Ex. remontent à ma jeunesse mais j'en garde un grand souvenir . En fait j'ai lu le Petit Prince en dernier , ceux que j'avais aimés ce sont ceux qui évoquaient la grande aventure de l’aéropostale . Je n'ai pas lu Citadelle mais ce que tu en dis me donne envie. Ton parallèle avec A.Fournier est intéressant .
    Belle soirée! Caresses à Phiphi. 

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 11:44

        Comme le Grand Meaulne, je pense que le Petit Prince est à  lire adulte , quand la vie nous a déja malmenée et donc nous a rendu "apte" à les apprécier , les comprendre , connaissant aussi la vie des auteurs ... 

        C'est aussi par le Petit Prince que j'ai terminé la lect de St Ex.

        En dehors de CITADELLE , lu à 18 ans dans un contexte particulier ( des extraits ayant été cités par Marcelle Auclair ) me l'ont fait lire en premier . Ensuite j'ai tenu à lire les oeuvres de St EX chrologiquement .

        Une relation particulière car familiale  avec l'aéropostale ( voir ma réponse à Thaddée ).

        Oui surprenant la similitude de ces 2 destins 

         

        Caresses aux fées

        Bises

    7
    maîtresse Poupette
    Lundi 25 Novembre 2019 à 01:30

    Le Petit prince, c'était le livre de lecture de mon frère aîné. Je ne savais pas encore lire mais j'adorais les dessins ! Surtout l'éléphant dans le boa, ça m'avait impressionné. 

    Caresse à Phiphi, le chat-infirmier

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 11:45

        Ah oui, les dessins, le conte ravit les enfants.... 

        mais c'est un douloureux message d'Amour ,  en premier à l'épouse ......

        Ronrons

    8
    Lundi 25 Novembre 2019 à 19:46

    Et bien je ne savais pas tout cela !
    Article très fouillé, très documenté comme tant d'articles dans ce blog.

    Mais pourquoi son épouse Consuelo est-elle en noir pour son mariage ?

    Il ressort de la vie de Saint Exupéry que c'est un passionné d'aviation ... jusqu'au bout ... Quelle aurait été sa vie, si finalement il avait épousé Louise de Vilmorin ?

    Le parallèle entre Antoine de Saint Exupéry et Alain Fournier est très intéressant en effet ... et va m'aider à mémoriser les  parcours de ces deux auteurs d'ouvrages lus il y a bien longtemps

      • Mardi 26 Novembre 2019 à 10:51

        trouvé dans la Rose du Petit Prince :

        "Consuelo ne donna jamais d'explication valable quand à sa tenue noire . Une des idées soumises par une proche  fut que c'était pour convaincre sa belle famille qu'elle était veuve , acte de décés de son précedent mari que personne n'aurait jamais vu."

        Décés qui lui permit de se marier religieusement .

        ---

        Dans cet article il est expliqué que c'était pour rappeler les coutumes de la cour royale d'espagne .

        ----

        La tombe de Gomez Carrillo  est au Pére Lachaise , c'est dans cette tombe , avec son second mari ,que Consuelo a été enterrée 

        Sur la tombe il est dit que Consuelo est née le 10 avril 1907 . En réalité elle est née le 16 avril 1901.

         

         

      • Mardi 26 Novembre 2019 à 11:14

        Bien mystérieuse et énigmatique ...

      • Mardi 26 Novembre 2019 à 14:52

        En effet, je ne m'étais jamais intéressé à sa personne, mais elle est étrange.

      • Mardi 26 Novembre 2019 à 18:25

        Dans l'article qui lui est consacré, il est omis qu'en 1922 ( ? )  elle a épousé un jeune officier mexicain , Ricardo Cardenas ,dont elle aurait  divorcé un an plus tard  . Avec Consuelo ( comme avec Mme Simone, ) tout est vague et flou ...

         

    9
    Mardi 26 Novembre 2019 à 11:13

    Bien mystérieuse et énigmatique cette Consuelo !

    10
    Dimanche 1er Décembre 2019 à 19:43
    Quel billet ! Quel travail aussi cela représente ! Merci Nounou. C’est tellement intéressant.
    J’aime bcp « le petit Prince » ! J’avoue que j’ ai été longtemps avant de pouvoir le lire et ne l’ai découvert qu’à l’âge adulte et pas forcément dans un moment des plus heureux ! Je m’y suis prise à plusieurs fois.
    Par contre quand j’ai eu vraiment « goûté «  et compris !!!! J’avais cheminé entre temps et passé joies et grosses tribulations.
    Comme toi j’ai souvent ouvert certains livres pas uniquement de St Exupery mais aussi d’autre auteurs à lire non comme un roman mais de façon plus « profonde » (pardon je ne trouve pas le mot exact pour ces auteurs). Et c’est vrai que moi aussi je lisais alors la page qui s’ouvrait comme un message, voire comme une lettre qui m’aidait bcp et comme par hasard concordait avec ce dont j’avais besoin à ce moment !
    Merci Nounou.
    Bisou.et meilleure santé.
    Douce caresse gentil Phiphi.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :