• Ou étiez vous cette nuit là ?

     

    Ben j'ai encore extrait des oubliettes cet article Nounounesque 

     Vous souvenez vous où vous étiez ce jour là  ? demande-t-on

    Ce jour là , ou plutôt cette nuit là oui ! je m'en souviens comme si c'était hier !

    Ce mois de juillet là, je passais mes vacances dans la " fermette " devenue résidence secondaire d'une tante   , dans l'Yonne .....

     Le temps était magnifique !

    Nous avions installé dans le jardin, les transats en rotin qui devait dater du début du siécle,avec coussins confortables et couvertures , car cette nuit là c'est dans le jardin que nous la passerions,

    le transistor entre nous ,

    les yeux fixés sur la lune ...

    Car cette nuit là ,  l'homme allait alunir et

    marcher sur la lune !!!!!

     

    Depuis, Le temps est passé  ,l'eau a coulé sous les ponts .......

     les années se sont ajoutées aux années ,un nombre incalculable d'événements a rempli ma vie ,

    Beaucoup de  portes et de  volets se sont fermés ....

    D'autres se sont ouverts.....

    Quelques naissances ! Quelques unions ! Un grand nombre d'enterrements ....

     mais le souvenir de cette nuit là est toujours aussi intense !

     


    Ecris il y a longtemps ,  en souvenir de ce jour là : 

    Dans ma prime enfance , en lisant les 'tintin'

    Je rêvais moi aussi d'un voyage à la lune.
    Jules Verne ,plus tard ,plus sérieux qu' Hergé,
    De 'la terre à la lune' , excita mes fantasmes
    Jusqu'à ce jour,  inouï, où aussi beau qu'Icare
    Un homme déclara ' nous irons sur la lune'.

    Allègrement , bon train, la conquête alla !
    Russe ou Américain qui serait le premier,
    Ni russe, ni ricain , ce fut un beau , bon chien.
    Une  chienne plutôt au doux nom de Laika!
    Pour donner aux premiers , le laurier de la gloire
    Dans les étoiles ,un jour , disparue Laika.

    Icare déclara 'nous serons les premiers'
    La bannière étoilée flottera sur la lune.

    Pourtant le premier homme eut pour nom Gagarine.
    Il ouvrit le chemin, il traça le sillon
    Qui devait de la terre nous mener sur la lune.

    Le vingt  de juillet  mille neuf cent soixante  neuf
    La conquête du ciel ayant continuée
    L'homme  , oui l'homme ,le sapien, le  terrien obstiné
    Imprima  dans une grande émotion
    Sur  le sol lunaire ,son pas  ! son nom était Amstrong.



    Icare avait dit "nous serons les premiers."


    La bannière étoilée a flottée sur la lune.

    C'était y-a bien longtemps ! A présent d'autres rêves
    Puisque Mars nous appelle, ce rêve est à la une
    Que l'homme voulant plus, s'envolant de la lune ,
    C'est sur mars qu'un sapien  , un jour , marchera ....

    peut-être !


    Parmi les quelques objets laissés sur la lune, hormis le drapeau étoilé , une carte .

    reproduction en carte postale Métallisée, couleur aluminium,( la vraie , laissée  sur la lune )  est en fait en acier inoxydable )  scannée elle devient négatif, ce qui permet quand même de mieux la lire même si on perd la beauté de sa couleur argentée : 

    'Ici l'homme de la planéte terre 

    a posé le premier pied sur la lune

    juillet 1969 A.D.

    Nous venons en paix pour toute l'humanité .

    Neil Amstrong astronaute , Michael Collins Astronaute  Edwin Alring junior astronaue

    Richard Nixon

    president des états unis d'Amerique 

    ----

    au dos est noté  en fraçais , anglais, espagnol, allemand , italien :

    21 juillet 1969. 03h 56' 20" GMT 

    premier pas sur la lune

    ---

    2 h 56 UTC  . Temps universel - 3 h 56 heure française 

    A Houston c'était encore le 20 juillet , 21 h 56 ' 20 "  ( probléme de fuseau horaire ) 

    Heureusement qu'en plus, y avait pas l'heure d'été en France.....

    Une chatoune y retrouverait pas ses petiots !!!

    « Quand la patrouille de France.......Alerte Incendie .... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Juillet à 15:30
    Dani & ses Chats (P)
    J'étais avec ma "petite" sœur à Trestel dans les Côtes du Nord (elles s'appelaient comme ça en 1969 et non Armor) chez mon beau-frère et ma sœur, ils nous prenaient régulièrement en vacances longues.

    Nous avons vu la TV dans la journée, la nuit impossible de veiller chez un médecin :-) il était un peu strict car nous étions jeunes.

    Je repasse voir les images et textes car avec le tél les images Eklablog sont déformées en longueur et dur pour voir correctement.
    (ça vient d'Ekla pas de ton blog)

    Bonne fin d'après-midi
      • Vendredi 19 Juillet à 15:43

        Pas de télé à la fermette , juste le transistor . mais suivre en direct les yeux rivés sur la lune ce fut divin et comme c'était les vacances.....on a même fini par dormir à la belle étoile , sous l'oeil bienveillant de la lune......

    2
    Vendredi 19 Juillet à 16:19

    Idem, en pleine campagne catalane, j'avais 8 ans, c'était la période de la moisson  et des coups de main, mais tout le monde était derrière le "transistor"

      • Vendredi 19 Juillet à 16:31

        Ah heureusement que nous les avions, ces  bons vieux transistors..... et de l'imagination en prime 

    3
    rolande
    Vendredi 19 Juillet à 16:24

    Ah que je m'en souviens, je suis restée devant la télé et paf je me suis endormie au moment qu'il ne fallait pas rater ..... bon je me suis vengée lorsque je suis passée plusieurs fois à WASHINGTON en allant au musée de l'air et de l'espace et j'ai vu de près tous les gadgets, et pareil à Cap Kennedy, mazette la fusée elle était haute!!!! oui pas un minou la haut

    bises

      • Vendredi 19 Juillet à 16:35

        Ce que j'ai vu, de mes yeux vu, c'est au salon du bourget la capsule de Gagarine qui lui a permit de revenir .........qu'elle était petite et toute brulée. quel courage il lui a fallu ! 

         Je viens de lire que contrairement à ce qui a toujours été dit , en fait il s'est éjecté de la capsule à 7000 m d'altitude et à atterri en parachute ......... 

        Bises

    4
    TICARAMEL2
    Vendredi 19 Juillet à 16:45

    Bonjour Parrain: papa à cette époque n'avait pas encore connu maman, il travaillé dans des cités de pavillon,et cette nuit là avec c'est amis il l'ont passé en écoutant le transistor en regardant la lune....il lui semble que c'était le mois dernier tant c'est souvenirs sont encore présents,bisounéttes parrain, bisous à ta nounou et papounet

    5
    Samedi 20 Juillet à 22:07

    A cette époque je travaillais comme coopérante au Maroc mais j'étais en vacances dans le Sud-Ouest où nous avions suivi cela sur le transistor itou. Cela paraissait assez incroyable ! 

    6
    Mardi 23 Juillet à 10:29

    J'avais dix ans, je suis passée à côté. Aucun souvenir, ce que je m'en veux. Ta fermette ♥♥♥.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :