• Notre Dame de La Garde

     

    Bon, ben nous sommes de retour à la Vierge , comme disaient les marseillais, on y reste !

    et la souris, elle est pour qui ?

    Ben Nounou , pardi !

    Donc dés que j'ai pu accompagner grand mère , avec mon frère nous attaquâmes , non l'éverest , mais la montée dominicale à Notre DAME !

    C'est que le touriste qui débarque en voiture ou en car , se gare sur le parking , ne sait rien de cette montée à pieds depuis VAUBAN ! Ce n'est pas pour rien que le FUNICULAIRE avait été installé ! 
    Mais c'était exceptionnel les rares fois où nous l' avons emprunté  !
     

    A pieds depuis le boulevard, nous commencions par monter le boulevard ( et il grimpe )  sur le coup de 10 heures du matin! C'est que  la montée est longue et fatiguante pour des jambes d'enfants et  de grand mère de ce temps là  !
     

    Nous tournions à droite dans la rue fort du sanctuaire , apercevions le dos de la statue de la vierge avec une large pièce plus foncée dans le milieu de sa jupe ,et moi je ne voyais que "cette pièce" qui rafistolait la robe d'or !
    Nous  continuions  la grimpette dans la rue étroite et  sinueuse nous arrêtant au passage pour apercevoir le fond de notre cour à un certain endroit de la dite rue , puis continuions mettant lentement et lourdement un pas devant l'autre sous le cagnard qui commençait à cogner .
     
    La ville en bas , la Basilique en haut....
     
     la pinède et  les premiers escaliers !
     
     
    Le chemin de croix n'était pas encore "mis" sur l'escalier même si sa montée  pouvait y ressembler .... 

    C'est qu'il faut en monter un certains nombre d'escaliers avec des marches si larges qu'il faut plusieurs pas pour les franchir , ce qui 'coupe ' particulièrement les mollets !
    Quand je pense y avoir vu des croyants monter ces marches sur les genoux !!!!!!!!!!!!!!

    Le premier palier était là où la grille clos l'enceinte de la basilique !

     

     Tout d'abord , les grilles  fermées le soir, ouvertes à 6 h du matin . Ces grilles restées fermées gardées par les allemands mitrailleuses au poing ce 15 aout 1944....

    Voilà qui est étonnant , ce nombre d'enceintes à franchir pour accéder au sanctuaire ! 

    Mais c'est vrai aussi que Notre Dame et sa colline sont avant tout un lieu de garde et de protection de Marseille !

    Aux origines , c'est un bois sacré qui couronne la colline . Il reste les jardins du bois sacré à Vauban .Un poumon de verdure au pied de la colline ! Je dirais que c'était en partie là où était le patronage de St François d'Assise . 

    Ce bois sacré était situé prés du camp romain et il était si touffu que les rayons du soleil n'y pénétrait pas . Ce qui sema la terreur des légionnaires quand César leur donna l'ordre d'en abattre les chênes .

    Pour remercier les dieux de lui avoir donné la victoire , César fit construire sur la colline un autel dédié à Vesta ou à Cérès, on sait plus bien .

    Les Phéniciens avant lui , y avait célébré Baal Milkarth et les Phocéens dressés un temple à Artémis ! 

    Il faut dire que Marseille, comme toute ville sacrée, est entourée de 7 collines dont :

    la chaine de  l'Etoile , la chaine de l'Estaque appelée aussi chaine de la Nerthe  , le mont  St Cyr avec Carpiane , 

    Le Garlaban cher à Marcel Pagnol , le massif de Marseilleveyre....

    En 1214 , la colline de la Garde qui appartient à l'abbaye de St Victor est cédée à un moine qui y fait batir une chapelle , en fait un simple oratoire avec l'image de la Vierge  .

    Cet oratoire  a un tel succés qu'une chapelle la remplace au 15  éme siècle .

    François 1 er , frais émoulu roi , vient à Marseille en 1516 où il y retrouve sa mére et son épouse , épouse qui possédait la couronne de France dans sa corbeille  de noce .

     
    Le grand prieur de St Victor fait visiter la petite chapelle de la Garde à ses royaux visiteurs !
    Il leur fait constater la petitesse du sanctuaire et remarquer que la statue vénérée en ce lieu est en bois foncé et les fidéles l'appellent " Notre-Dame la Brune "
     

    Le jeune roi, il a 23 ans, fait ses dévotions et en sortant du sanctuaire , il  est séduit par la position de vigie et de garde de la colline .

    Déjà en 1374, c'était  un poste de vigie où le signalement se fait à l'aide de voiles et de pavillons !
     
    Subissant deux siéges par Charles-Quint ,  François I er donna l'ordre en 1524 de construire un fort sur une ile à l'entrée du port ( le chateau d'If) et une   forteresse sur la colline de la GARDE qui est alors "de l'autre coté de la ville et commande sur la mer "', afin de  protéger Marseille contre toute invasion par la mer.
    Cela entraine l'agrandissement de la chapelle incorporée dans ce fort .
     
    Plus d'une fois, ce fut grâce au fort de Notre Dame que l'invasion fut évitée !
     
     

    Les travaux commencent en 1525 et ce fort sera intimement lié à l'histoire de MARSEILLE , entr'autre au 16 ème et 17 ème siècle !
    Les deux autres forts protégeant Marseille sont St JEAN ( 1664) et  St NICOLAS ( 1665)   , ces deux là ordonnés par Louis XIV ! 
     
     
    Y a plus qu'à se faire une tite pause, histoire de retrouver son souffle .......

     

    « Marseille, La Belle Rebelle qui toujours se reléve ...Notre Dame , l'esplanade... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Août à 15:53

    J'ya suis monté quelques fois quand j'étais gamin et vivais dans ce coin.

    Je ne savais pas pour les 7 collines de Marseille, mais pas surpris, un chiffre "classique" si j'ose dire

    Les photos me remettent des images en mémoire ...

    Merci

    Il fait très lourd ici

      • Mercredi 28 Août à 14:50

        Oui, 7 collines comme à Rome , à Paris .

        Un chiffre  sacré par excellence  ! 

        "comme Rome , Marseille est bâtie sur 7 collines dont chacune fut couronnée d'un mnument à la Vierge Très vite Notre-Dame de la Garde eut le pas sur toutes les autres" nous dit le guide de la France religieuse ...

        J'avoue que si la construction de  Notre Dame de la Garde par Espérandieu est  le fuit du hasard , elle est un sacré temple du symbolisme comme nous allons le voir ..... Déja par sa forme !

         

    2
    Mardi 27 Août à 16:58

    Je continue ma découverte de votre ville! Merci au guide-Nounou toujours passionnant !

    j'espère que les croyants qui ont monté les marches à genoux ont été exaucés!

    Zaza remange un petit peu  mais cela reste insuffisant . Croisons les doigts.

    Caresses Ti Phiphi. Ronrons de ta Lulu .

     

      • Mardi 27 Août à 18:34

        Allez Zaza, une bouchée pour chacun des copains

      • Mercredi 28 Août à 09:39

        Et deux pour Lulu ....a chaque fois

    3
    Mardi 27 Août à 20:27
    Dani & ses Chats (P)

    Riche histoire, quelle ville !!!

    Impressionnant. 

    Beaucoup de mauvais choix de ceux qui tenaient les rênes de Marseille. 

    Merci Nounou, je me régale. 

    C'est un peu comme si Marseille me disait par télépathie "aime-moi car je suis magnifique"

    Car sinon pourquoi j'ai toujours aimé cette ville alors que je n'y ai jamais vécu ?

    J'y suis allée très souvent voir la famille et en balades, c'est tout. 

    Sans le savoir, aurais-je des ancêtres qui auraient vécus là-bas ou autres raisons ?

    Une question : de nos jours est-ce que le téléphérique existe toujours ?

    Bonne soirée. Câlins Phiphi et bises. 

      • Mercredi 28 Août à 09:39

        Plus de téléphérique ! Il a été détruit .......frown

        Bises

        Ps et moi elle me dit : sors moi de l'oublie

    4
    TICARAMEL2
    Mardi 27 Août à 23:01

    Bonsoir Parrain: As tu vu papa sur la photo de la fanfanre,je te te donne un joker,il jouait du tambour, il fit toutes les qualifiquations, mais pour la finale à Paris, il était à Paris, mais pas avec la fanfare,ils étaient montés à paris avec leurs parents,il retrouva tous ses copains,pour féter avec eux le titre de champion de france des fanfares en 1956,bisounéttes parrain bisous à ta nounou et papounet.

      • Mercredi 28 Août à 09:38

        Tu mets tes binocles ..... il est dans un cercle .... hi hi hi

        Bises

        ps et c'était en 1957  

    5
    Mercredi 28 Août à 17:26

    Oh la la ... une sacrée montée pour aller à Notre Dame ! et un chemin plein de poésie plus on approche du sommet.

    Je ne connais pas du tout, je n'y suis jamais allée ... et je découvre avec ce billet.

    Et toute une histoire pour cette colline et son sanctuaire d'aujourd'hui, une histoire riche qui ne s'est pas faite en un jour !

    Belle documentation pour ces "billets historiques"

    Merci

     

      • Mercredi 28 Août à 18:40

        Je me demande comment ma grand Mére pouvait faire pour y monter tous les dimanches ( jusqu'à 80 ans) , été comme hiver ..et souvent seule , honorant le voeu fait à la guerre .

        Mais j'avoue que pour moi, c'était un bien joli moment quand je l'accompagnais . La fête , renouvelée à chaque fois , avec notre  complicité , ma main dans la sienne ...... 

        Douce soirée

    6
    Jeudi 29 Août à 10:25
    Florus (P)

    J'ai lu que tu vas avoir 10 ans !

    T'as 1 an de plus que moi !

    Je te dois le respect copain Phiphi. 

    J'attends l'article pour te le souhaiter. 

    Miaou du tigré comme toi. 

    Florus du Bocage 

      • Jeudi 29 Août à 10:53

        Oui oui , officiellement... sinon, je les ai peut-être déja .....

        Bises le cadet 

    7
    rolande
    Jeudi 29 Août à 15:29

    Merci d'avoir raconté l'histoire entière de La Bonne Mère je ne savais pas tout cela, par contre le jour de mon mariage je suis montée à pieds ..... déposer mon bouquet !!! que de souvenirs, calinous

      • Jeudi 29 Août à 15:36

        Ah oui ! C'était incontournable . Aller y déposer le bouquet de mariée ! 

        Et ceux qui ne pouvaient pas être mariés remigieusement car divorcés , en sortant de la mairie, y montaient pour faire bénir leur alliance . 

        Seul sacrement que je n'ai pas reçu à Marseille : celui du mariage .....

        Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :