• Les voeux dans ces temps là ......

    Bon le Rouky , il va encore tirer le museau,mais je résiste pas à vous conter ce que Nounou m'a sussuré aux oreilles ce matin .....

    Dans le temps, Il était de tradition de visiter la parenté le jour de l'an ou les quelques jours qui suivaient pour peu que la famille soit grande et habite aux quatre coins de la Ville !!


    Les enfants attendaient  des étrennes  de ceux à qui ils présentaient leurs voeux de "bono annado bèn granado " ! ! 
    (bonne année et prospérité)


    Ces étrennes se résumaient alors en une piécette  ou une friandise, souvent une orange, fruit rare et fort cher alors !,

    Nounou se souvient , alors qu'elle était jeunette et qu'ils habitaient chez sa grand-mère, de la succession de ses neveux et nièces , petits neveux , petites niéces qui venaient en procession porter leurs voeux à celle qui était le pilier et le vestige  de la famille MORRAGLIA !

     


    ( ils sont tous là, au mariage d'une niéce. Pépé , lui, il est pas encore né ) . 

    Sa mémé à Nounou  c'était l'ancêtre ! l'aïeule !

    la 8éme enfant de la famille , la plus jeune , la Tante et grand tante qui était encore en vie !

    Celle qui les avait torché enfants , qui avait remplacé la mère prise par sa formation sur le tard d'accoucheuse et qui avait attendu que sa soeur soit établie pour se marier !

    Celle qui avait été l'amie de jeunesse , la confidente de ses niéces et neveux  !

    Celle qui  leur traduisait l'incompréhensible  marseillais de leur  Grand Mére en français !

    Celle qui était aimée et redoutée de tous !

    Aucun n'aurait osé déroger à la coutume craignant les foudres de la tante au caractère bien trempé qui avait traversé tant d'orages et pas des moindres tout en restant solidement debout sur son petit métre 50 !

    Nounou me décrit  la cuisine des années 40 restée telle qu'elle était dans les années 30 avec juste le poste de TSF en plus !

     le poêle noir en fonte , La grand mère tant aimée , assise sur la chaise paillée prés du poêle noir en fonte , recevant l'hommage et les voeux des siens pour certains accompagnés d'un petit bouquet de violettes ou d'une bouteille de liqueur de cacao ou d'une boite de confiture de marron ,exceptionnellement de quelques marrons glacés pour les plus aisés , j'ose pas dire les moins pauvres !

    Rite sacré , d'un temps révolu !



    Et  voilà ma Nounou , toute émue, la larmichette à l'oeil !

    y a pas à dire une sacrée autre époque où le minou le plus aimé avait quand même une vie rude !

    Pas de croquettes à gogo  ! Juste  des petits bouts de viande distribuées , des rogatons demandés au boucher , le quotidien était le fruit de la chasse rat , souris surtout  !

    Pas de véto, pas de stérilisation, pas de vaccins pour nous, pas de confortable panière  mais des genoux généreux pour faire de gros câlins . 

     et comme disait le renard :

    Rien n'est jamais parfait !

     

     

    « et si je vous en donnais la recette .....Quand le subconscient parle ........ »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Janvier à 14:22

    Jolis souvenirs et belle photo de famille. j'aime bien ce genre d'histoire qui fait revivre des traditions tombées dans l'oubli.

    Je me souviens de mon côté qu'une des règles était que c'était aux plus jeunes de se déplacer pour aller présenter les vœux aux aînés.

    Temps révolus.

    ben oui Phiphi, ils étaient aimés "autrement" les minets de l'époque, vivaient moins longtemps en règle générale. 

    Bonne sieste

      • Lundi 8 Janvier à 15:08

        OUI ! A présent c'est aux vieux à souhaiter aux jeunes ......

        dans le meilleur des cas, ils nous les envoient par texto ....

        déja périmé le mail , alors ne parlons pas des cartes par la poste .....

        les temps changent  ...

        parfois, c'était un vrai défilé , les uns derriére les autres, leur modeste cadeau à la main  pour rendre hommage au pilier familial ..... on se serait cru dans une famille mafiosia  .......

        Mais tant qu'elle a eu encore une soeur , ma grand 'mére était la première à aller la voir, à respecter la tradition  .

        La vie n'était pas facile pour les minets . Mais ils étaient tout autant aimés.

        Et il continue de pleuvoir .....

        Caresses à Charlie 

    2
    Lundi 8 Janvier à 15:24

    Toute une époque .... Mais bon, il y a du bon et du mauvais dans chaque.

    Quand même, la panière, l'arbre à chats, les coussins moelleux, c'est hyper sympa. Et les soins aussi !

    Par contre les étrennes c'est un peut dommage ... Il faut remettre chat !

    Merci Phiphi pour ce beau récit.

    Gros bisous sur petit museau

    Gros bisous à Nounou

      • Lundi 8 Janvier à 15:43

        Ah oui, pour les minous , y a pas photo ......

        Pleins de léchouillettes sur jolies cuissettes de Mimine jolie

        Gros bisous de Nounou à sa Môman 

    3
    Poupette
    Lundi 8 Janvier à 19:24

    C'était une autre époque, certes, mais bien plus rude effectivement, tant pour les humains que pour leurs chats ! Mais ils avaient quand même droit à des petites récompenses les minous (sans doute pour toutes les souris chassées ! ) Quand ma maîtresse était petite, le boucher donnait du " mou " pour ses chats, enroulé dans un papier journal. Ils adoraient ça ! Moi j'en ai jamais mangé ! Grr !

    Ronrons Phiphi

      • Lundi 8 Janvier à 20:56

        La supréme récompense ! la suprème gaterie , le mou !

        et oui plié dans du papier journal ...

        Ronrounnets

    4
    Lundi 8 Janvier à 23:01

    Comme Nounou, j'ai souvenir de cette époque-là . Notre grand-mère était un sacré petit bout de bonne femme aussi, 14 enfants mis au monde,  et elle a vécu jusqu'à 94 ans , pour l'époque c'était rare .

    Pendant longtemps, maman a continué à faire des enveloppes pour les étrennes, chacun devait avoir pareil.  

    A la campagne, les minets , quand ils avaient le droit de vivre, étaient là pour débarrasser des souris et des rats pas pour tenir compagnie. Quand on y réfléchit , c'est pas si vieux que ça. Vous avez du bol nos minous à nous!

    Câlins Phiphi. Bises à Nounou.

     

      • Mardi 9 Janvier à 09:26

        La dite Gand Mére est décédée le lendemain de ses 92 ans ..... et comme la majorité elle n'avait pas été dorlotée par la vie, loin de là .

        Couturiére elle a travaillé jusqu'à 80 ans , allant faire de petits travaux chez ses clientes .

        De quoi nous donner de sacrées leçons .

        Caresses aux belles fées

        Bises à leur Maman

    5
    Mardi 9 Janvier à 11:10
    Le Maître de Frimous

    Non. Ce n'était pas mieux AVANT.

      • Mercredi 10 Janvier à 18:31

        en tout cas pas pour les minous

    6
    Mercredi 10 Janvier à 16:52

    Et bien j'ai mis en marche la machine aux souvenirs du jour de l'an, tout d'abord avec deux trois filles de la même rue on allait sonner chez les voisins pour souhaiter la bonne année et recueillir qq petites pièces ..... et à propos du " mou" à l'école ménagère on nous avait appris a cuisiner le mou sauce poulette !!!!! c'est pas comment de nos jours ou on jette !!!!. Ici lors de notre arrivée il y a 30 ans avec mon mari nous sommes allés souhaiter nos voeux à nos voisins de la rue ... aie aie .... aussi on n'a pas recommandé l'année d'après !!!!! calinous au poilu

      • Mercredi 10 Janvier à 18:31

        a une époque y a des bipédes qui faisaient du civet avec le mou .......

        Pas à la maison, en tout cas .

        Pourtant tu es dans la dordogne et les hâbitants sont très accueillants ...

        Nounou se souvient encore d'un jour, c'était dans son autre vie ,  où elle est allée en voiture à un hameau pres de Hautefort qui s'appelle les vidaloux, et quand elle en est repartie , ils ont dut s'arréter parce que ,les fermiers  étaient entrain de rentrer les foins ,Et quand ce fut fini, ben les fermiers les ont invités à venir dans la grange boire un coup avec eux , parce qu'ils avaient pas râlés .......et ce fut parait-il super sympa ......

        Bon à Paris je te dis pas .............

        Câlinous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :