• Le Premier consul Crée la LEGION d'HONNEUR !

     

    Approche du 14 juillet, oblige , jour où ce hochet est largement distribué , je m'en vas évoquer ce jour anniversaire la création de la breloque la plus désirée la plus recherchée.... et pas toujours la mieux méritée !  

    L'assemblée constituante avait supprimé en 1791 , dans un esprit d'égalité, toutes les décorations de l'ancien régime à l'exception de l'Ordre de ST LOUIS qui le fut par la Convention en 1793 !

     Début de 1802, BONAPARTE songe à rétablir une distinction pour ses soldats !
    Les conseillers auprès desquels il s'ouvre de ce projet n'y sont pas favorables , craignant y voir la renaissance d'une noblesse !

     Napoléon qui tenait à son idée répondit :

    qu'il respectait tout ce que la Révolution avait pu produire d'utile mais ne renonçait pas à ce qui était bien et que la Révolution avait détruit !

    Tenant à son projet de chevalerie , malgré la réticence des autres consuls ,le Conseil d'état n'eut plus qu'à étudier le projet qui fut adopté par 14 contre 10 .
    Envoyé au TRIBUNAT c'est son frère Lucien qui défend le projet qui sera adopté le 18 mai par 56 voix contre 38 .
    le projet est alors envoyé au Corps Législatif !!
    Par vote secret , dans la nuit du 18 mai , le projet est définitivement adopté par 166 voix contre 110 !


    le "MONITEUR" du 19 mai 1802 , 29 floréal an X ,publie le texte instaurant l'ordre de la LEGION d'HONNEUR !
    15 jours auront été suffisant pour créer l'ordre de la Légion d'HONNEUR !

    Les Royalistes ironisent : " une chevalerie de la Révolution"!

     La duchesse d'ABRANTES dira que "cette création d'un ordre de chevalerie dans un pays où l'on ne marche qu'au milieu d'institutions républicaines parut d'abord une sorte de monstruosité dans une république !

    Mme de STAEL s'exclame : " Ce BONAPARTE échappé d'égypte se prend pour un Pharaon !

    Lazare CARNOT " Si ces distinctions deviennent le prix de la coterie, de services honteux, de quelle utilité pourront-elles être pour cette nation ? "

    Ce sera un hochet de vanité " dira qu'elqu'un à BONAPARTE qui répondra :

    "Et Bien ! C'est avec des hochets qu'on mène les hommes !!!" !

     Depuis ce décret intial de floréal an X , l'organisation et l'administration de la légion d'honneur a fréquemment évoluée , mais la base reste immuable , telle que l'a voulu NAPOLEON BONAPARTE :


    Récompenser les mérites civils et militaires en temps de paix ou de guerre ! Savants illustres ou soldats ne sachant ni lire ni écrire porteront tous la même décoration , gagnée au service de la patrie !



    De plus , elle ne doit étre décernée qu'à l'élite VIVANTE de la Nation !

     Le 11 juillet 1804 , 22 messidor an XII , la loi du 4 mai 1802 est promulguée créant l'ordre de la légion d'honneur mais il s'agit dans l'esprit de Napoleon d'attacher les hommes au régime par "les hochets de la vanité " et non plus de constituer une milice pour la défense de la Révolution !

    BERTHIER est nommé GRAND VENEUR !

    Le 15 juillet 1804 , NAPOLEON distribue aux INVALIDES les premières Croix de la légion d'honneur aux civils, au cour d'une cérémonie, en présence de la cour impériale , de L'Impératrice, de tous les grands dignitaires et qui se terminera par une messe dite par le Cardinal de Paris qui sera lui même décoré Grand officier !
    L'empereur , aprés une allocution lit le texte du serment :


    "Commandants, officiers, légionnaires, vous jurez sur votre honneur de vous dévouer au service de l'Empire et à la conservation de son territoire , à la défense de l'empereur et des lois de la République et des propriétés qu'elles ont consacrées . Vous jurez de concourir de tout votre pouvoir au maintien de la liberté et de l'égalité, base première de nos institutions ! "

    Un grand Te Deum achéve la journée !

    Le 16 août 1804 c'est la remise solennelle de la légion d'honneur à l'armée de BOULOGNE !
    Les croix ont été placées dans les casques et boucliers ayant appartenu , parait-il , à DUGUESCLIN et à BAYARD et reposant sur des trépieds !


     il y eut un certains nombres de préposés qui refusèrent d'être décorés !
    parmi eux :

    LAFAYETTE refusa d'être décoré pour "éviter le ridicule" !
    Le marchal AUGEREAU , républicain convaincu , refusa de répondre à l'appel de son nom lors de la remise des insignes en 1804 !
    Le chimiste RASPAIL dont le nom fut malgré tout inscrit sur les registres !
    Son fils aussi la refusa !
    Le chansonnier BERANGER ,
    LAMENNAIS
    BERLIOZ
    Gérard de NERVAL
    Georges SAND qui "craignait d'avoir l'air d'une vielle cantinière"
    LITTRE
    Le Sénateur SCHEURER-KESTNER pour rester dans la tradition républicaine
    NADAR
    Gustave COURBET
    DAUMIER
    Le président de l'assemblée constituante de 1848, M. SENARD (il l'a refusa 2 fois sous Louis Philippe et sous la IIIème République )
    MAUPASSANT
    Eugéne LE ROY
    Le peintre MONET
    Antoine PINAY !

    (la liste n'est certainement pas complète !!!!!!!! )

    Le Directoire avait trouvé bonne l'idée d'établir des récompenses nationales , mais ce fut le Premier Consul devenu EMPEREUR qui créa une aristocratie du mérite en créant la LEGION d'HONNEUR qui devait servir sa gloire !

    Avec un traitement de 5000 f pour les 7 grands officiers ,
    2000 f pour les 20 commandants ,
    1000 f pour les 30 officiers ,
    250 f pour les 350 chevaliers !
    ( en 1992, le coùt annuel des traitements des légionnaires s'élevait à 8,8 milliards de francs !)

     

    Faute de légion d'honneur , je me contente d'un noeud pap .....

     

    « Une colombe......Dans l'antre de Draculette...... »

  • Commentaires

    1
    TICARAMEL2
    Samedi 11 Juillet à 10:05

    Bonjour Parrain: Papa te remercie d'avoir transcrit ce que ta nounou ta soofflé à tes oreilles, mais depuis la cinqième république cette décoration est surtout offerte aux personnes "gravitant"dans la tendance du président de la république,beaucoup de chanteurs,chanteuses,sportifs,faisant rentrer des devises dans les caisses de l'états,mais ceux qui la mériterais pour fait héroiques celà sont moins moins souvent décorés,ils le sont mais par des médailles sans valeurs...... moi ce matin je te décore par mes bisounéttes, et mes parents font des bisous à tes parents.

      • Samedi 11 Juillet à 10:12

        En ces temps où l'on récrit l'histoire .......

        Nounou dit que quand elle voit comment sont évoqués ces belles heures qui firent , appartiennent à la France , laisser témoignagne avant que tout soit mis au pilon et perisse dans des autodatés........

        Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 11 Juillet à 10:40

    Tu es superbement décoré.

    Je ne connaissais pas l'histoire détaillée de cette décoration ni la liste de ceux qui l'ont déclinée.

    Intéressant.

    Aujourd'hui bien galvaudée ....

    3
    Samedi 11 Juillet à 10:52
    Coucou Phiphi et Nounou.
    Intéressante l'histoire de la légion d'honneur.
    Le grand-père paternel de mon fils l'a eue, à titre posthume.
    Ça lui a fait de belles jambes, à lui...
    Commandant, mort pour la France, en Algérie (déc 57)
    Je ne sais pas ce que ça a fait de plus pour sa femme ? (mon ex-belle-mère) mis à part l'honneur....

    Bises et bon week-end.

    J'espère que ça va Phiphi.
    Floflo fait l'andouille.
    Cortisone, médicament miracle ? ;-)
      • Samedi 11 Juillet à 10:56
        Beau le scrap de Phiphi !
        Relève nettement le niveau, car de nos jours... j'ai bien peur que dans quelques années tout soit détourné, vu à qui la légion d'honneur est donnée !


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :