• Le chaudron des sorcières

    Tome 1 de la saga de Max Gallo :MORTS pour la FRANCE ,nous assistons à l'imminence de la Guerre , sa déclaration , jusqu'à la fin de l'année 1915.

    Nous suivons le journaliste américain, Christopher FINLAY,dans la maison  close de madame Clarisse , où nous cotoyons ces messieurs de la haute bourgeoisie et de la politique   ..... 

    Nous l'accompagnons sur les champs d'horreur , les charniers que sont les tranchées ..... 

    Nous partageons avec lui, l'horreur des gaz , les gueules cassées, le martyre de cette pauvre jeunesse sacrifiée ........

    Un roman prenant , la guerre de 14 comme nous ne l'avons jamais imaginée 

     

    « Une question se pose ........La saga Morts pour la France »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre 2017 à 10:36

    Ah les gueules cassées ... Ca me rappelle les billets de loterie que mon grand-père adoré classait sur la table, dans ma petite enfance, c'était marqué gueules cassées dessus, je me souviens bien ... J'aime venir chez toi mon Phiphi pour tous ces bons souvenirs que tu me fais revenir en tête. Un grand merci à toi et surtout, j'espère que tu vas mieux, que tu as retrouvé la pêche, et que tu fais des super câlins dans les bras de ta Nounou debout wink2.

      • Samedi 11 Novembre 2017 à 13:47

        Vu la partie de fou fou que j'ai  fait hier soir .......yes

        Mais là , c'est pas moi qui ai fait l'article ... pour tout dire , je l'ai piqué à Nounou et j'ai pas eu le temps de le mettre à ma façon ...... happy

    2
    Samedi 11 Novembre 2017 à 12:09

    Un de mes projets de lecture à moyen terme (il y en a tellement)

    Comme beaucoup d'autres, j'ai aussi les notes du grand-père sur cette tragédie, terribles et tellement justes.

    Ne pas oublier, pour fabriquer un avenir.

      • Samedi 11 Novembre 2017 à 13:48

        Il faut avoir le moral solide ! et essayer de ne pas se révolter .........

    3
    Samedi 11 Novembre 2017 à 12:30

    Il ne faut jamais oublier ces hommes qui ont laisser leur vie dans ce carnage pour que nous soyons libres.

    Ils y ont laisser leur vie ou leur visage ou leurs membres ... De toute façon ceux qui sont revenus vivants de cet enfer n'ont jamais pu être comme avant. De jeunes hommes qui ont vu l'horreur. Traumatisés à vie ils ont souvent tout perdu en revenant chez eux, car tout avait changé et eux n'étaient plus les mêmes ...

    Nous n'en parlons pas encore assez, surtout dans les écoles.

    N'oublions JAMAIS !

      • Samedi 11 Novembre 2017 à 13:51

        5 morts dont le frére de Grand Mémé  , 1 gueule cassée , le tonton de Mémé , 1 gazé , le Papa de Pépé ... dans la famille 

        lourd lourd lourd...... 

        Nounou a fait le chemin des dames , le chemin du souvenir il y a 50 ans .......elle en est toujours autant bouleversée ....... d'autant que les mêmes noms se retrouvent en 40 ...

        Chemin des dames, ferme de soupir .......

        NON ! il ne faut pas oublier !

    4
    Samedi 11 Novembre 2017 à 13:38

    Ben raté ! publié sans mon avis , avant que moi Phiphi , l'ais mis en forme ......

    en fait c'était une base de travail .......

    j'en suis quitte pour en faire un autre ..........

    5
    Samedi 11 Novembre 2017 à 15:12

    Oui j'ai lu ce livre on ne peut l'oublier en lisant toutes ces misères, avanies, reniements ... et pendant ce temps ils se faisaient tuer, plus jamais cela et surtout ne jamais oublier et transmettre aux jeunes qui croient que la guerre c'est comme sur les jeux .... recueillons nous sur nos vaillants ainés grâce à qui nous sommes libres.

      • Samedi 11 Novembre 2017 à 19:01

        Le problème est de passer l'info .

        103  ans pour 14 .

        Notre génération a connu des rescapés, a entendu parler des disparus .... 

        Mais les jeunes ?  ce sont leurs arrieres -arrieres grands péres qui l'ont faite ....quand nous c'était nos grands péres .......

        Douce soirée

    6
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 15:59

    Se souvenir d'eux et transmettre, c'est bien le moins qu'on puisse faire après  4 ans de vies sacrifiées!  Je suis toujours très remuée par ces récits .

    Contente que tu ailles bien maintenant Phiphi , arrêtes de nous poser des "colles-santé"

    Caresses et bises associées



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :