• Le 14 juillet de Nounou ...... hou que c'est vieux .......

    Ca y est les artistes . Vous avez  rangé les piques et le bonnet phrygien !
     
    Moi , le sans culotte Rouky ,je veille sur mon nuage.
     
    Moi , le sans culotte Phiphi , je récupére à la fraiche ....
     
    Si je vous racontais , les deux coquins , ce que c'était pour moi, quand j'avais tout juste l'âge de Phiphi , le 14 juillet .
     
    " Nous te ouissons " ! 
     
     
     
     Dans mon enfance marseillaise, au quartier VAUBAN ,nous vivions comme dans un village !
     Il est vrai qu'il faut y grimper à VAUBAN !
    Comme  si la ville s'arrêtait à la rue Breteuil !
    Le soir, après le souper, dés la belle saison , ma grand mère prenait sa chaise (au siège de paille)  sous le bras et allait s'asseoir devant la porte , sur le boulevard !
     
    les autres grands mère du quartier en faisait autant , et cela bavardait , commentait les nouvelles du provençal, les nouvelles du quartier  ....Il y avait les promeneurs qui s'arrêtaient , pour dire un petit bonjour , car tout le monde se connaissait et nous les minots nous  jouions assis sur les marches d'escaliers ,sous l'oeil de la grand mère qui ne nous perdait jamais de vue !
    des fois qu'on nous enlèverait !
     
    Elle aurait du vous mettre  un harnais, avec une grande laisse ,  la Grand Mémé
     
    Ah je comprends d'où tu tiens cette maladie du harnais !!!! souvenir de ton enfance !
     
    Bande de coquins ! 
     
    Je continue : Juste avant de sortir nous avions eu droit aux sempiternelles recommandations : ne pas accepter de bonbon, ne pas parler à des inconnus etc......
    la nuit tombait doucement ........
    A un certain moment l'une d'entre elles donnait  le signal du départ !
    et les voilà toutes reprenant leurs chaises , les petits enfants  et allant se coucher!
    les portes alors n'avaient pas besoin d'être barricadées ! juste un tour de clé !
    et puis il y avait le 13 juillet !
     
     
    D'abord , on allait à l'école jusqu'au 12 ou au 13 . .Même si depuis le 1 er juillet on ne faisait pas grand chose , pas question de ne pas y aller .
    Et les vacances commençaient donc le 13 avec  la grande fête qu'était la retraite aux flambeaux.
     
    Malgré notre envie à tonton et à moi ,nous n'y participions pas , nous regardions défiler à la lueurs des lampions tout le quartier !
    et le lendemain soir, alors là c'était le bouquet final  !
    Tout Vauban, grimpait dans la pinède de Notre Dame de la garde pour regarder le feu d'artifice tiré  du port ! 

     Quelle féérie pour les "minots" et les adultes de ce temps là , où si la télévision existait , elle était absente de chez les habitants du quartier qui ne savaient même pas que cela existait .

    C'était le poste de TSF qui tronait dans les cuisines ....

    Bon je sais bien que le 14 juillet c'est du très vieux , mais vlan, Nounou en profite nous faire encore un coup de souvenirs de l'an 40 ! 

    Euh la vieillis pas trop quand même  , mon Neveu .

    De l'an 50 si elle allait à l'école .....

     

    « A chat ira , chat ira ...........Retour à Louxor .... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juillet à 19:37

    J'aime bien quand ta Nounou raconte ses souvenirs , j'y retrouve beaucoup des miens , même génération oblige!

    Moi j'habitais un tout petit village et le feu d'artifice était une grande distraction. Il se tirait dans un champ à l'écart du patelin et pour y aller il y  avait une retraite aux flambeaux et nous les gamins , on était fiers de défiler avec notre lampion en papier  qui ne devait pas s'éteindre .

    Caresses mon Phiphi sans culotte.  J'adore ta photo !

      • Samedi 15 Juillet à 09:32

        lampions en papier qui ne devait pas s'éteindre .... 

        Grand Mére préférait voir défiler , que défiler . C'est vrai que c'était un spectacle.Il en fallait si peu alors pour nous distraire , nous rendre heureux ....

        Pleins de doux bisous aux fées 

         

    2
    Vendredi 14 Juillet à 20:37

    Un article bonheur a déguster comme un sucre d'orge (du passé justement).

    Plein de souvenirs heureux, parfois idéalisés mais de grands et beaux moments qui restent gravés à jamais.

    Et puis une belle atmosphère avec ces photos, on ressent l'ambiance.

    Merci pour ce petit moment

      • Samedi 15 Juillet à 09:41

        Oh oui , les sucres d'orge ..... dans leurs bocaux de verre , achetés  la piéce ... c'était une récompense exceptionnelle ce qui les rendaient encore plus savoureux .....

        Idéalisés, Non. C'était les grands bonheurs d'un temps qui essayait de revivre , avec rien pour beaucoup d'entre nous ....

        Tout étant exceptionnel devenait une fête , comme la robe neuve cousu par ma Grand Mére ou ma Mére ,le jeudi après midi avec la visite à l'autre Grand Mére, le défilé de a fanfare du quartier  , la communion solennelle tant attendue .... et même le dimanche où l'on mettait les beaux habits pour aller à la messe .... 

        l'ambiance que j'ai connu est conservée sur ces  photos (plus récentes que du temps dont je parle ) , mais alors il n'y avait pas autant de voitures . Il y en avait même bien peu .

        Douce journée 

      • Samedi 15 Juillet à 11:54

        Oui, nous ne savons plus apprécier les petits moments simples de bonheur, les joies éphémères qui ne s'achètent pas, le plaisir de l'instant. C'est bien dommage, ainsi va notre société.

    3
    Griseldis
    Vendredi 14 Juillet à 20:55

    C'est tout doux, les souvenirs de Nounou.

      • Samedi 15 Juillet à 09:42

        Merci Griseldis . les noter avant de les oublier . 

        Laisser trace qu'il y eut une autre façon de vivre , qui était dans une vie rude ,un bonheur simple 

        Bonne journée

    4
    Poupette
    Vendredi 14 Juillet à 22:45

    Oh mais ce n'est pas si vieux que ça ! Il y avait déjà des 4 L, d'après la photo. A moins que les 4 L soient plus anciennes que je ne le pensais...

    Ronrons coquin de Phiphi et douces pensées à Rouky

      • Samedi 15 Juillet à 08:33

        Les premières datent de 1961 (comme moi ...) 

      • Samedi 15 Juillet à 09:30

        Je ne sais pas de quand datent ces photos .En tout cas, c'est le trolley que j'ai connu . Celle en couleur est relativement récente , mais c'est la maison que nous habitions .  Sur la 3éme c'est l'école primaire où je suis allée une paire d'année .

        Pleins de ronroounnets

      • Samedi 15 Juillet à 09:44

        Ah mais on va tout savoir . Pourrait presque être mon fils , Jean-Marc . Ma belle fille est de 1964.. 

      • Samedi 15 Juillet à 11:56

        Aïe ... hi hi

    5
    Samedi 15 Juillet à 00:15

    C'est toujours un plaisir les souvenirs de Nounou.

    Tu es dur quand même le môme Phiphi happy

    Bisous

    Chantaloup

      • Samedi 15 Juillet à 09:45

        C'est le privilége de la jeunesse.......

        Bisounez à ma Mimine chérie

    6
    Samedi 15 Juillet à 12:02

    trouvé sur FB ,cette peinture de  Vauban , tel qu'il était dans mon enfance . 

    ma maison était à la hauteur de l'arriere du trolley ... 

      • Samedi 15 Juillet à 12:35

        Oh elle est belle cette peinture, il y a vraiment "quelque chose" dans son atmosphère. 

         

      • Griseldis
        Samedi 15 Juillet à 16:22

        Mais c'est joli cette image!

      • Samedi 15 Juillet à 18:54

        je la trouve extraordinaire dans sa vérité . Je me souviens de la marchande avec son étalage sur le trottoir, de celle de poisson , sur son tréteau et le plus criant c'est le coté ensoleillé et le coté dans l'ombre du boulevard. Que de souvenirs .

         

    7
    Dimanche 16 Juillet à 13:02

    Ce que j'aime ces photos, que de souvenirs ... Je me souviens aussi des grand-mères assises sur leurs chaises sur le pas de la porte, à papoter dans la rue comme si elles étaient chez elles. C'est ce qu'on appelle le bon vieux temps n'est-ce pas mon Phiphi ? Mais tu es trop jeune, toi, tu n'as pas dû connaître.

      • Dimanche 16 Juillet à 13:46

        Un temps hélas révolu .......

        Caresses à Félix 

         



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :