• Arthur Rimbaud , le coeur supplicié !

     

    Ben vu que nous venons d'évoquer Arthur RIMBAUd en regardant ce beau Christ couché sur son suaire , C'est peut-être le moment  d'évoquer , celui qui consuma sa vie à la recherche de l'indicible étoile.... 

     

     

    L'an mil huit cent cinquante quatre , a comparu Jean Nicolas CUIF  agé de 56 ans , rentier, lequel nous a déclaré que Marie Catherine Vitalie CUIF agée de ving neuf ans , sans profession , épouse de Frédéric RIMBAUD , agé de quarante ans , capitaine d'infanterie au 47 éme de ligne en garnison à Lyon est accouchée à six heure du matin dans la maison de Jean Nicolas CUIF , rue Napoléon ,  d'un enfant de sexe masculin qu'il nous a présenté et à qui il a donné les prénoms de Jean Nicolas Arthur ..."  

    Le 20 octobre 1854 est donc né  Arthur RIMBAUD , à Charleville .

    Le pére absent,( déja)   le Grand Pére maternel le déclare ! 

    Le capitaine RIMBAUD ,homme sceptique  qui a guerroyé  en Algérie,  préfére  la vie rude de l'armée à celle partagée avec son épouse au caractère difficile  ,solide paysanne ayant du "bien" ,(une ferme de 23 ha), un fichu caractère et une bigoterie intransigeante , et  même une certaine avarice !

    A la naissante de la petite dernière ,alors que le petit Arthur vient d'avoir 6 ans , le pére finit par preférer la fuite dans une caserne , laissant ses 4 enfants à la charge de son épouse , bigote  intransigeante ,qui  les élève seule et très sévèrement  !

    Il faut quand même dire que malgré tous ses défauts, la mére sera toujours présente pour Arthur , même si l'aide qu'elle lui apportera sera toujours accompagnée d'une volée de bois vert  et qu'elle utilisera même la gendarmerie à l'occasion pour ramener le diable au visage d'ange à la maison . 

    De quelle planéte vient donc ce surdoué ? 

    lutin.gif

    Arthur fait de brillantes études au collège de la ville et se distingue dans les exercices de vers latins !
    Il montre un caractère difficile , emporté ,avec des tendances à fuguer.
    Il se révolte ouvertement contre le milieu familial, les convenances , la morale et la religion .
    Il lit beaucoup et ses essais poétiques  révèlent son étonnante faculté d'assimilation , une extrême précocité et une incontestable originalité !
    Son jeune professeur de rhétorique, Georges Izambard, l'encourage dés 1870!
    Son évolution est telle que dés l'année 1871, le jeune poète reniera ces premiers essais!

    Après la déclaration de guerre, il prend le train pour Paris , au lieu de se présenter au baccalauréat!
    Ayant voyagé sans billet, il est aussitôt arrêté et enfermé à la prison de Mazas! Appelé au secours, Georges Izambard envoie un chèque de 13 francs au directeur pour le faire  libérer , le reçoit  à Douai et le ramène  à Charleville !
    Arthur RIMBAUD applaudit à la chute de l'empire , apprend avec joie l'insurrection de la commune et s'indigne de la répression !

    La guerre de 1870 et la piteuse défaite, la Commune de Paris, accentuent sa révolte et son goût de l'aventure, très vif  depuis l'enfance qui éclatent dans ses poémes !

    Il est très influencé par l'oeuvre de BEAUDELAIRE et les Fleurs du Mal !

    Le 15 février 1871, il refuse de reprendre ses études !


    Après avoir vendu sa montre, il gagne Paris par le train !


    Pendant 15 jours, jusqu'à début mars, il va vivre une tragique existence de vagabondage.

    C'est qu'il  a la beauté d'Adonis avec ses boucles blondes et   comme le décrit un de ses amis " ces yeux extrémement beaux  à l'iris clair entouré d'un anneau plus foncé , couleur pervenche et la fraiche carnation d'enfant anglais qu'il conserva longtemps " 

    Réduit à une misére extréme, mangeant des détritus, il couche sous les ponts , et c 'est sans doute pendant cette quinzaine abominable dans la capitale qu'il va subir la pire humiliation , le viol , qu'il racontera à mots voilés dans 'Le Coeur Supplicié!'

    Poéme auquel il donnera 2 autres titres : 

    le coeur du pitre ( second titre et le coeur volé  ( titre reçu par Verlaine )  .

    Le Pitre c'est aussi la 1ére arcane du Tarot, appelée le Bateleur ....

    Orgie librement consentie dont il n'a pas mesuré l'avilissement et qui tourne au viol  , ou viol  cruel, brutal perpétré par plusieurs assaillants ......

    Le viol de toute façon est certain et il le décrit dans la langue des oiseaux  .. Langage dans lequel il est passé maitre  ! Il suffit de permuter des lettres ,d'en ajouter ou retrancher une ,  d'utiliser la signification du mot en latin   pour en lire toute la violence, le sordide qui anéantit l'adolescent .... 

    Il envoie le poéme du Coeur Supplicié  à son ami Izambard avec le commentaire :

    Cela ne veut  PAS RIEN dire .

    Mais Izambard ne le comprend pas , pourtant Rimbaud  a  écrit en latin dans la lettre comme pour cacher l'aveu au milieu du français : 

    " la Mére douloureuse se tient debout tandis que son fils est supplicié " 

    C'est à pied et loqueteux qu'il revient à Charleville début Mars !
    Il erre dans la ville, refuse de se laver de se coiffer, hante les cafés où il crache jurons et blasphèmes, fait des farces scabreuses ........

    Mais malgré la sordide et infernale expérience , Il brûle toujours autant de connaître Paris et les milieux littéraires !

    En septembre 1871, son rêve parisien se réalise!
    Verlaine, enthousiasmé par les poémes que lui a envoyé l'adolescent, l'invite à Paris !
    Rimbaud, choque ceux qu'il approche par la grossièreté de ses manières, mais quand il quitte la capitale en juillet 1872, Verlaine , quittant son foyer ,le suit !
    Ils mènent tous les deux une vie errante qui se termine par
    le drame du 10 juillet 1873 à Bruxelles !
    VERLAINE blesse son ami d'une balle de revolver !
    Verlaine sera emprisonné!
    Ils cesseront de se voir après une dernière réunion à Stuttgart en 1875 .

    C'est à partir de cette année 1875 qu'il  cesse d'écrire et commence une nouvelle carrière de voyages et d'aventures exotiques  très mouvementée !

    Il est propre au service militaire mais dispensé  , son frére étant déja au service  .

    Sur son livret militaire il est dit qu'il est professeur de langue française et anglaise ,  il a 20 ans .

     
    Il s'engage dans l'armée hollandaise pour gagner Java où il déserte sitot arrivé.
    Il revient en Europe, séjourne en Autriche et en Allemagne, avant de partir à Chypre.

    A partir de 1880, il gère un comptoir commercial tantôt à Aden, en Arabie, tantot à Harrar au coeur de l'abyssinie .

    Il fallait 20 jours pour gagner cette ville à cheval à travers le désert !

    Sur le dit livret militaire est spécifié que le 10 janvier 1882 il est à Aden en Arabie .

    Ses affaires deviennent prospères, mais une tumeur au genou, l'oblige de rentrer en France pour se faire soigner !

    le 20 mai 1891, l'AMAZONE jette l'ancre dans le vieux - port de Marseille après une traversée de 11 jours !
    Le passager grelottant dans un madras en soie couleur or , rayé de rouge et de blanc est dirigé vers l'hôpital de la conception.
    un néoplasme de la cuisse dû à un ostéo -sarcome est diagnostiqué (cancer osseux) !
    deux jours plus tard il est amputé sous chloroforme!

    Il ira passer un mois dans la ferme familiale , entre le 20 juillet et le 23 aout!
    Il revient à Marseille, à l'hopital de  la conception ,qu'il ne quittera plus !
    Il va vivre , dans une chambre individuelle, les cinq mois de calvaire ( et le mot est faible pour décrire ce qu'il va endurer ) qui l'attendent !

    Nous retrouverons le voyou voyant dans un second article ,  pour la fin de son voyage  .....

    Note  : lus l'oeuvre intégrale du poéte en vers ,en prose et tous ses écrits .

    Tout ce qui le concerne sur la BNF , conférence de JPH, Lagarde et Michard , guides de Marseille  etc....

     et les archives d'état civil......

    « La crypte de Notre Dame de La GardeL'alchimie du verbe du voyou voyant .... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Septembre à 16:00

    Je connaissais assez bien la seconde partie de sa vie mais nettemment moins la première et les errances.

    Etrange vie, étrange destinée, comme s'il fallait absolument la consummer.

      • Mercredi 18 Septembre à 16:08

        Etrange personnage . Personnage exceptionnel qui m'émeut profondément .

        C'est tout à fait ça : consummer sa vie volontairement  , et  l'explication nous est donnée par lui , sans mystère dans ses poémes .

        Descendre aux enfers pour ressusciter dans un homme neuf  ......( ce sera le second article) . 

      • Jean Marc
        Mercredi 18 Septembre à 16:14
        Du coup, ça me donne envie de le relire
        En effet, il y a des choses qui ont dû m'échapper à l'époque
      • Mercredi 18 Septembre à 16:30

        Oh oui, le relire ...... 

        le coeur supplicié pour comprendre comment il joue avec les mots pour les cacher tout en se dévoilant .....

        le sonnet des voyelles .....

        le bateau Ivre.......

        le dormeur du val  ....

         

      • Jeudi 19 Septembre à 12:22

        "Le bateau ivre" comme un autoportrait prémonitoire ?

      • Jeudi 19 Septembre à 13:10

        tout à fait ça ......

    2
    TICARAMEL2
    Mercredi 18 Septembre à 16:52

    Bonjour Parrain: Bin dit donc sacré" tartine" que ta soufflé ta nounou,papa,dit comme Jean-Marc qui va relire,bisounéttes Parrain bisous à ta nounou et papounet.

      • Mercredi 18 Septembre à 17:25

        Et bien c'est positif , puisque je donne envie de le relire

        Bisous

    3
    Mercredi 18 Septembre à 17:08

    Personnage tellement émouvant dans sa quête doublé d'un poète incandescent . Relire Rimbaud est à chaque fois une découverte. J'aime infiniment.

      • Mercredi 18 Septembre à 17:25

        Je partage totalement .

    4
    Mercredi 18 Septembre à 20:47
    Dani & ses Chats (P)

    Quel beau gars c'était !

    Né 100 ans avant moi. 

    Je reviens lire ce bel article avec mon ordinateur. 

    Difficile ces jours sur Ekla et OB, à cause des pubs. 

    Avec le téléphone. 

    Bonne soirée. Bises 

      • Jeudi 19 Septembre à 09:53

        TRès beau , au point qu'il a été dit " Verlaine accompagné de  Mlle Rimbaud" ....mais il n'avait pas du tout le caractére ni le comportement d'une demoiselle ......

        Trés beau, mais surtout trés émouvant ......

        Bises

    5
    maîtresse Poupette
    Dimanche 22 Septembre à 00:43

    C'est vrai qu'on connaît moins cette partie de sa vie. Il faudra que je relise ses poèmes.

    Caresse à Phiphi

    6
    Mardi 24 Septembre à 16:07

    Quel être fascinant, dont tu nous livre l'existence avec toute les connaissances d'une inconditionnelle admiratrice, et la passion de l'empathie pour un homme qui, finalement, n'a connu que la souffrance, peut-être d'ailleurs pour l'avoir recherchée. Le viol je ne l'ai appris que fort tard, je n'avais pas décrypté ses poèmes, et j'en fus choquée, bien sûr, comme on peut s'y attendre. Comme il était intraitable ... L'homme aux semelles de vent. Sa jambe perdue serait la conséquence de sa syphilis jamais soignée. Nounou, connais-tu Michel Vieuchange ? Un autre idéaliste, amoureux fou d'une ville des sables appelée Smara. Il en est mort. C'est aussi quelqu'un que je vénère et qui me bouleverse?



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :